/news/politics
Navigation

L’establishment du PQ derrière Cloutier

Plusieurs vétérans péquistes ont annoncé qu’ils quittaient la neutralité pour sauter dans l’arène

Alexandre Cloutier
Photo Le Journal de Québec, Simon Clark Alexandre Cloutier

Coup d'oeil sur cet article

L’establishment du Parti québécois a choisi son camp en appuyant Alexandre Cloutier.

Le député fera l’annonce officielle de sa candidature demain à Alma et sera accompagné par des vétérans péquistes, alors que Véronique Hivon a obtenu l’appui du jeune député Mathieu Traversy.

Le doyen de l’Assemblée nationale François Gendron sera à ses côtés. Même chose pour Harold Lebel, qui a travaillé avec plusieurs chefs du PQ et qui a quitté son poste de whip pour se lancer dans la course.

Deux autres officiers ont annoncé qu’ils quittaient la neutralité pour sauter dans l’arène: Agnès Maltais et Nicole Léger. Tout indique qu’elles seront elles aussi à Alma pour appuyer le clan Cloutier.

Cinquième appui

Dans l’autre camp, Véronique Hivon a annoncé son cinquième appui, le député Mathieu Traversy. Elle a décrit le jeune politicien comme un «membre fort de la relève».

Alexandre Cloutier représente-t-il la vieille garde du Parti québécois? «Je n’ai pas à faire de commentaires sur ça. Je me concentre sur ma campagne et je vous montre aujourd’hui que j’ai la relève, un membre fort de la relève. On fait de la politique pour l’avenir», a affirmé Mme Hivon.

Inspirante

Le jeune élu de 31 ans a décrit Mme Hivon comme une femme inspirante ayant la capacité de rassembler les personnes qui se sont éloignées de la formation souverainiste au cours des dernières années.

«Dans l’état actuel des choses au Québec, je pense en toute honnêteté qu’elle est l’antidote au cynisme politique. Ça prend des leaders avec cette capacité de rassembler pour redonner confiance aux citoyens envers nos institutions, envers nos représentants politiques», a-t-il dit.

Le porte-parole du PQ en matière d’environnement est le cinquième député du caucus péquiste à se ranger derrière Véronique Hivon.

Le chef par intérim Sylvain Gaudreault a annoncé en fin d’après-midi que Lorraine Richard allait remplacer Nicole Léger comme présidente du caucus.

De son côté, Gaétan Lelièvre a évité de faire un choix déchirant entre Véronique Hivon et Alexandre Clou­tier: il sera leader adjoint en remplacement d’Agnès Malais. Stéphane Berge­ron occupera les fonctions de whip.