/entertainment/music
Navigation

Haut en couleur

ART-SPECTACLE-NOIR-BLANC
Photo AGENCE QMI, TOMA ICZKOVITS Gregory Charles et Marc Hervieux présentent Noir et Blanc 2 jusqu’au 19 juin au Cabaret du Casino de Montréal.

Coup d'oeil sur cet article

Drôle. Divertissant. Déjanté, même. Mais surtout, impressionnant. Pour faire revivre son succès Noir et Blanc dans une deuxième mouture, Gregory Charles a trouvé en Marc Hervieux le partenaire idéal. En revisitant 75 années de hits, les deux complices offrent une expérience interactive unique et franchement rafraîchissante.

100 % interactif

Noir et Blanc 2 se distingue des autres spectacles musicaux par son caractère interactif omniprésent. Que ce soit des demandes spéciales soumises à l’avance, ou encore en temps réel au cours de la soirée, Gregory Charles et Marc Hervieux se tirent extrêmement bien d’affaire en se pliant aux différentes exigences du public, ne reculant devant absolument rien. Marc Hervieux qui pousse la note sur I Will Survive? Gregory Charles qui s’aventure dans le répertoire de Led Zeppelin? Pourquoi pas! Et le résultat est souvent encore plus surprenant et savoureux que ce à quoi on se serait attendu.

Que des hits

Gregory Charles s’était donné le mandat de revisiter l’histoire musicale des 75 dernières années. Ça, ça fait beaucoup, beaucoup de titres et de répertoires dans lesquels puiser. Mais les deux hommes ont visiblement bien fait leurs devoirs, choisissant à chaque fois les titres les plus connus de chaque époque. Résultat: peu importe le genre ou l’année choisi, on a eu droit à rien d’autre que des succès, empruntés dans des répertoires variés, d’Adele à Prince, en passant par Elvis Presley, Jacques Brel, Richard Desjardins, Gilles Vigneault et Jean-Pierre Ferland.

Complicité évidente

Bien évidemment, la complicité entre Gregory Charles et Marc Hervieux est l’élément-clé qui assure la réussite d’un tel spectacle. Mais ce qu’on n’a pu voir hier, sur la scène du Cabaret du Casino de Montréal, allait bien au-delà d’une simple camaraderie entre deux artistes. Les deux personnalités et les deux voix, bien distinctes et différentes de Gregory Charles et Marc Hervieux, s’agencent et se complètent parfaitement.

Beaucoup d’humour

Noir et Blanc 2 flirte à de nombreuses occasions avec le spectacle d’humour. Que ce soit dans leur numéro d’ouverture ou dans leurs multiples improvisations, les deux hommes offrent bien souvent des moments savoureux qui nous font rire de bon cœur.

Marc Hervieux impressionnant

On connaissait bien Marc Hervieux pour ses aptitudes en chant lyrique. Mais avec Noir et Blanc 2, c’est bien plus qu’un ténor qui se donne en spectacle. Que ce soit dans des registres rock, jazz, blues ou même country, il fait montre d’une polyvalence impressionnante. Une belle (re)découverte.

Le verdict

Le spectacle a beau s’appeler Noir et Blanc, mais Gregory Charles et Marc Hervieux nous en font voir – et entendre – de toutes les couleurs. Les deux hommes offrent un spectacle qui surpasse les attentes, déjà très hautes, comme en font foi les ovations debout aussi nombreuses que méritées.