/finance/business
Navigation

Les profits d’Amaya ont plus que doublé

L’exploitant de jeux en ligne a 102 millions de clients

Coup d'oeil sur cet article

Le bénéfice de l’exploitant de jeux en ligne Amaya a plus que doublé au premier trimestre.

L’entreprise montréalaise, qui étudie toujours ses options quant à sa vente éventuelle, a déclaré lundi après la fermeture des marchés un bénéfice net provenant des activités poursuivies de 55,5 millions $ US ou 0,28 $ US par action, comparativement à 23,3 millions $ US ou 0,12 $ US par action une année plus tôt.

Le détenteur de la marque PokerStars a indiqué que le total des inscriptions de clients a augmenté de 2,5 millions pour se chiffrer à environ 102 millions.

En dollar américain

Les revenus totaux ont progressé de 6 % pour atteindre 288,7 millions $ US.

Pour le mois d'avril, le premier mois du deuxième trimestre, les revenus se sont élevés à environ 96 millions $, ce qui représente une hausse de quelque 11 % par rapport à avril 2015.

La compagnie a indiqué qu’elle a changé sa monnaie de présentation des résultats, soit le dollar canadien, par le dollar américain.

Offre de rachat

En mars dernier, le président et chef de la direction, David Baazov, a pris volontairement un congé payé d'une durée indéterminée pour se consacrer à la préparation d'une offre de rachat qu'il devrait présenter éventuellement à l'entreprise. M. Baazov fait aussi face à cinq chefs d’accusation liés à des délits d’initiés portés par l'Autorité des marchés financiers.

Plusieurs parties ont signifié leur intérêt pour acquérir Amaya. Un certain nombre d'entre elles ont assisté à des présentations données par la direction et effectuent un examen au préalable.

«Le comité spécial poursuit activement son examen de solutions de rechange stratégiques dans le but de prendre la meilleure décision pour Amaya et ses actionnaires», affirme-t-on.

— Avec la collaboration de Reuters