/news/currentevents
Navigation

Changement de sexe: insatisfaite, elle aurait incendié la clinique

Jayne Ellen Heideck, originaire de la Colombie-Britannique, n’était pas contente des résultats de son opération de changement de sexe.
PHOTO FACEBOOK Jayne Ellen Heideck, originaire de la Colombie-Britannique, n’était pas contente des résultats de son opération de changement de sexe.

Coup d'oeil sur cet article

MONTRÉAL - Insatisfaite de son changement de sexe, une femme de la Colombie-Britannique est recherchée à travers le Canada pour avoir incendié la clinique de Montréal où elle avait subi «la grande opération».

MONTRÉAL - Insatisfaite de son changement de sexe, une femme de la Colombie-Britannique est recherchée à travers le Canada pour avoir incendié la clinique de Montréal où elle avait subi «la grande opération».

Jayne Ellen Heideck, 42 ans, originaire de Kelowna, est désormais recherchée en vertu d’un mandat d’arrestation pancanadien.

Elle est soupçonnée d’avoir volontairement allumé l’incendie qui a causé des centaines de milliers de dollars de dommages le 2 mai au Centre métropolitain de chirurgie, situé dans l’arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville.

Heideck se serait présentée dans l’enceinte de la clinique en milieu de soirée et aurait mis le feu à l’intérieur avant de s’enfuir.

Le feu avait toutefois été rapidement éteint par une tête de gicleur et personne n’avait été blessé.

À la base, les policiers craignaient qu’il s’agisse d’un crime à caractère haineux. Mais d’après nos sources, l’enquête aurait plutôt permis d’établir qu’il s’agirait d’un incendie ayant la vengeance comme toile de fond.

En effet, selon nos informations, Jayne Ellen Heideck aurait été très insatisfaite de son opération subie à cette clinique spécialisée dans les chirurgies esthétiques.

Il a été impossible de savoir précisément si Mme Heideck a subi une intervention chirurgicale pour devenir un homme ou l’inverse.

Recherchée

Toutefois, les autorités ont assuré être «à la recherche d’une femme».

Si les policiers réussissent à lui mettre la main au collet, Jayne Ellen Heideck devrait faire face à des accusations d’avoir allumé un incendie criminel causant un danger pour la vie humaine, d’introduction par effraction dans un dessein criminel, d’avoir allumé un incendie criminel par négligence, d’agression armée et de port d’arme dans un dessein dangereux.