/finance/news
Navigation

L’usage intelligent d’une carte de crédit

Print

Coup d'oeil sur cet article

Les cartes de crédit sont des outils fort utiles. À condition de savoir s’en servir.

Les médias insistent souvent sur les histoires d’horreur d’endettement liées aux cartes de crédit. Avec raison. Mais ne pas les utiliser peut handicaper les finances de votre ménage.

Par exemple, si vous payez votre solde au complet, sans retard, chaque mois, votre dossier de crédit sera nickel (à condition de payer tous vos autres prêts à temps!). Et qui dit bon dossier de crédit, dit meilleur taux d’intérêt et marge de manœuvre accrue quand on négocie avec des prêteurs. Spécialement quand on achète un logement ou une voiture.

Un mauvais dossier de crédit affectera toutefois grandement plusieurs aspects de vos finances personnelles: difficulté de s’assurer, de louer un logement ou une voiture... Même les employeurs potentiels font des enquêtes de crédit.

L’utilisation assidue et responsable de cartes de crédit permet aussi de bénéficier des habituels programmes de récompense. Pas pour acheter leurs bébelles hors de prix, mais pour jouir de rabais sur des choses utiles, comme des billets d’avion ou de l’essence.

De plus, la plupart des cartes de crédit offrent certaines protections: garanties prolongées sur vos achats, rétrofacturation (en cas de désaccord avec un marchand), assurance voyage, rabais en argent...

Selon vos besoins

  • Choisissez une carte selon vos besoins: essence, voyages, restos, épicerie, études, dollars américains? Le type de carte (et les avantages ou récompenses) doit coller à son utilisation. Consultez l’outil de sélection de cartes de crédit de l’Agence de la consommation en matière financière du Canada: https://bit.ly/1P7QoNz.
  • Limitez le nombre de cartes de crédit dans votre portefeuille. Deux suffisent selon les experts.
  • Faites tous vos achats internet avec une seule carte dont la limite sera basse (1000 $), pour éviter les ennuis liés aux fraudes.
  • Évitez les cartes conjointes. Sinon, gardez la limite de crédit à 1000 $.
  • Refusez les offres d’augmentation de limite de crédit.
  • Recevez vos états de compte et payez votre solde par internet pour éviter les fraudes postales.
  • Ramenez le solde à zéro avant l’échéance. Tout retard entraîne des frais d’intérêts qui sont facturés chaque mois tant que le solde ne sera pas ramené à zéro.
  • Payez votre compte à sa réception, pour éviter les oublis et les retards.
  • Demandez un crédit d’intérêt en cas de retard. Si vous l’êtes rarement ou jamais, on vous l’accordera.
  • Instaurez un paiement automatique hebdomadaire (50 $, 100 $).
  • N’utilisez jamais les chèques de carte de crédit: c’est une coûteuse avance d’argent.
  • Tout retrait effectué avec une carte de crédit porte intérêt à partir de la date du retrait, au taux de la carte (bien supérieur à celui d’un prêt ou d’une marge).
  • Maintenez vos dépenses 30 % en deçà de la limite de la carte, sinon votre dossier de crédit en sera affecté.
  • Ne soyez pas rebuté par les frais annuels, souvent moins élevés que la valeur des avantages.
  • Gardez vos vieilles cartes: elles améliorent votre cote de crédit. Au pire, faites une transaction au semestre et laissez-les dans votre tiroir si vous adoptez une nouvelle carte plus généreuse.
  • Vérifiez votre dossier de crédit chaque deux ans auprès d’Equifax et de Trans-Union. C’est gratuit par la poste. Ces agences font souvent des erreurs et vous en souffrez sans le savoir.