/news/currentevents
Navigation

Retour en cour de la présumée agresseur sexuelle en série

Retour en cour de la présumée agresseur sexuelle en série
Photo Twitter / @MaxDeland

Coup d'oeil sur cet article

SAINT-JÉRÔME – Roxanne Auger-Lapointe, cette femme de 21 ans des Laurentides qui fait face à une trentaine de chefs d’accusation de nature sexuelle, devrait retourner en cour mercredi pour son enquête sur remise en liberté.

À la suite de sa première comparution jeudi dernier au palais de justice de Saint-Jérôme, au lendemain de son arrestation, la jeune femme de Sainte-Sophie a été remise derrière les barreaux. Elle n’a aucun antécédent judiciaire.
 Selon l’enquête policière, Roxanne Auger-Lapointe rôdait autour des écoles secondaires à bord de son véhicule pour aborder des adolescentes âgées de 13 à 17 ans.

Elle pouvait aussi se servir des réseaux sociaux pour entrer en contact avec ses victimes présumées. Dans certains cas, elle aurait réussi à avoir des relations sexuelles avec des adolescentes.
 Les faits qui lui sont reprochés se seraient déroulés sur une période de trois ans.

Les accusations qui pèsent contre elle sont, entre autres, agression sexuelle, contacts sexuels, incitation à des contacts sexuels et exploitation sexuelle.