/finance
Navigation

La majorité des travailleurs insatisfaits de leurs vacances

Bloc vacances
Illustration Fotolia

Coup d'oeil sur cet article

La majorité des travailleurs canadiens ont l’impression de ne pas avoir suffisamment de temps de vacances et disent ne pas en profiter pleinement parce qu’ils sont contrariés.

Près de 52 % d’entre eux sont insatisfaits de la politique en matière de vacances de leur employeur, selon un sondage mené par une firme indépendante pour le compte d’Accountemps auprès de 400 travailleurs âgés de plus de 18 ans à travers le Canada.

Les répondants ont indiqué qu’ils prenaient moins de jours de vacances entre autres pour éviter un surplus de travail à leur retour (38 %) et parce qu’ils sont inquiets que des collègues assument leur charge de travail (36 %).

Lorsqu’ils sont en congé, environ 40 % des travailleurs de plus de 35 ans disent d’ailleurs prendre des nouvelles du bureau deux ou trois fois par semaine, contre 30 % des travailleurs âgés de 18 à 35 ans.

Ils auraient de la difficulté à se détacher de leur travail en raison de l’accessibilité offerte par les technologies, selon Dianne Hunnan-Jones, présidente de la division canadienne d'Accountemps.

«Les travailleurs doivent comprendre que prendre le temps de se détacher du travail est essentiel pour leur propre bien-être. Cela leur permet de revenir reposés et motivés», affirme Mme Hunnan-Jones.

Elle leur conseille de planifier leurs vacances et d’en informer leur employeur longtemps à l’avance pour qu’ils aient le temps de trouver des remplaçants.

Les conseils d’Accountemps ne s'adressent pas uniquement aux employés, mais aussi aux employeurs qui doivent «encourager une culture de vacanciers», selon la firme de recrutement.

«Les gestionnaires devraient créer un environnement où les employés se sentent motivés et encouragés à atteindre une conciliation de la vie professionnelle et de la vie privée», peut-on lire dans le communiqué.