/finance/news
Navigation

Supplément de revenu garanti: y avez-vous droit?

Supplément de revenu garanti: y avez-vous droit?
Illustration fotolia

Coup d'oeil sur cet article

Il a été mentionné, dans l’actualité des derniers jours, que le supplément de revenu garanti (SRG), offert par le gouvernement fédéral, est une aide méconnue.

Plusieurs personnes qui pourraient y avoir droit ne la reçoivent pas, car ils n’ont pas fait les démarches nécessaires. Qu’en est-il de ce programme?

Admissibilité et montants des versements

Le SRG est un montant qui s’ajoute à la pension de la sécurité de la vieillesse que reçoit un aîné. Pour y avoir droit, l’aîné doit recevoir la pension de la sécurité de la vieillesse (donc, avoir 65 ans et plus) et avoir un faible revenu.

Une personne vivant seule ne peut recevoir le SRG si son revenu total annuel, incluant la pension de la sécurité de la vieillesse, dépasse 25 415 $.

Pour un couple de pensionnés qui reçoivent la pension de la sécurité de la vieillesse, le revenu total annuel du couple ne doit pas dépasser 38 315 $.

Le SRG maximum est de 9285 $ pour une personne âgée vivant seule et de 12 310 $ pour un couple de pensionnés (tous les montants mentionnés précédemment ne tiennent pas compte de l’indexation des deux derniers trimestres de 2016).

Le montant de SRG est réduit de 50 cents par dollar de revenus dès le premier dollar gagné (par exemple prestations de RRQ, intérêts, dividendes, etc.), exception faite de la pension de la sécurité de la vieillesse.

Même si vous êtes admissible au SRG, vous ne le recevrez pas si vous n’en faites pas la demande.

Par contre, dès le moment où vous commencerez à le recevoir, vous n’aurez plus à le demander annuellement; le renouvellement se fera automatiquement grâce aux données fournies dans vos déclarations fiscales.

Changements dans vos revenus et demande rétroactive

Les versements du SRG sont calculés en fonction des revenus déclarés dans votre déclaration fiscale de l’année précédente. Il est possible que des baisses de revenus surviennent d’une année à l’autre, ce qui pourrait vous rendre admissible au SRG (retraite, réduction ou cessation d’un revenu de pension, gain non récurrent, etc.).

Si vous ne faites rien, vous n’aurez droit au SRG qu’à partir de l’année suivant la baisse de revenus. Toutefois, il est possible d’aviser Service Canada de cette baisse de revenus afin que le SRG pour l’année soit calculé sur une estimation de vos revenus pour l’année plutôt que sur vos revenus déclarés l’année précédente.

Si vous avez plus de 65 ans et n’avez jamais demandé le SRG alors que vous y aviez droit, il est possible de recevoir jusqu’à 12 mois de rétroactivité lorsque vous ferez votre demande. Pour que les versements du SRG débutent en même temps que vos versements de la pension de la sécurité de la vieillesse, vous devez en faire la demande environ trois mois avant votre 65e anniversaire.

Conseils

♦ Pour demander le SRG, vous devez remplir le formulaire ISP-3025 que vous pouvez obtenir en communiquant avec Service Canada ou sur son site internet au www.servicecanada.gc.ca.

♦ Si vous recevez le SRG et que votre situation familiale change (nouvelle union, séparation, décès, etc.), vous devez aviser Service Canada puisque le montant de vos prestations sera ajusté en conséquence.