/opinion/columnists
Navigation

Justin au pays du Soleil-Levant

Coup d'oeil sur cet article

Les investissements étrangers directs (IED) du Japon au Canada ont totalisé 17,3 milliards $ CAN en 2014. Le Japon est le cinquième partenaire du Canada en matière de commerce bilatéral de marchandises.

Cette même année, les exportations canadiennes vers le Japon totalisaient 10,7 milliards $ CAN et les importations en provenance de ce pays ont atteint 13 milliards $ CAN. Plusieurs milliers d’emplois au Canada découlent de ces relations commerciales.

Bref, un brassage d’affaires aussi important entre partenaires justifiait amplement une visite de courtoisie de Justin Trudeau à son homologue japonais et aux dirigeants des géants de l’automobile, Toyota, Honda et Subaru.

Cesserons-nous un jour d’évaluer la portée du voyage d’un premier ministre par le nombre et la valeur immédiate des contrats signés au cours de la mission? C’est très réducteur.

Démarcheur en chef

Ce type de rencontre sert à un chef de gouvernement pour faire du démarchage en faveur de son pays, faire tomber les obstacles à des investissements lorsqu’il y en a et établir un cadre de discussions qui sera ultérieurement transmis à des subalternes.

L’interlocuteur doit comprendre qu’il y a une réelle volonté politique de faire aboutir les dossiers de développement économique. C’est le coup de pouce que le chef du gouvernement du Canada peut et DOIT donner.

Dimension horizontale

Les relations commerciales sont toujours renforcées lorsque les liens entre les deux pays prennent une dimension horizontale. Celles avec le Japon sont consolidées par des échanges réguliers entre parlementaires.

Les deux pays coopèrent en matière de paix, de sécurité et de protection civile. Les pays ont aussi développé des liens importants en tourisme, en culture et en éducation.

L’évolution générale des relations bilatérales s’explore au niveau des chefs de gouvernement. Le pré-G7 de M. Trudeau au Japon était une décision judicieuse.

Tous nos premiers ministres ont entretenu d’utiles amitiés personnelles avec des homologues. Justin bâtira les siennes.