/news/politics
Navigation

«Complètement irresponsable», dénoncent le PQ et la CAQ

Coup d'oeil sur cet article

Le Parti québécois (PQ) et la Coalition avenir Québec (CAQ) ont tenu aujourd'hui à dénoncer les coupes dans les services de francisation pour les élèves allophones, une décision «complètement irresponsable» de la part du gouvernement Couillard, affirment-ils.

Le Journal rapportait dimanche que Québec a réduit cette année le financement particulier accordé pour la francisation dans le réseau scolaire, les compressions variant d’une commission scolaire à l’autre.

«Je suis complètement estomaqué de voir le manque de considération de ce gouvernement à l’égard des immigrants, alors que le français est le principal vecteur d’intégration», a lancé Alexandre Cloutier, porte-parole du PQ en matière d’éducation.

De son côté, son homologue à la CAQ Jean-François Roberge dénonce aussi ces coupes. Il demande au gouvernement d’ajuster le financement de la francisation selon les besoins réels chaque année, plutôt que de financer les commissions scolaires selon la moyenne des élèves allophones des dernières années.

Souplesse

Au cabinet du ministre de l’Éducation, Sébastien Proulx, l’attachée de presse Marie Deschamps indique que «les commissions scolaires disposent de la souplesse nécessaire à l’intérieur de leur enveloppe afin de répondre à leur besoin de francisation».