/sports/hockey
Navigation

La Ville de Québec renonce au Mondial junior 2019

Winnipeg a également annoncé qu’elle ne se porterait pas candidate

Le Centre Vidéotron n’accueillera pas le Championnat mondial de hockey junior en 2019 puisque Québec n’a pas soumis sa candidature avant la date limite, mardi.
photo d’archives, daniel mallard Le Centre Vidéotron n’accueillera pas le Championnat mondial de hockey junior en 2019 puisque Québec n’a pas soumis sa candidature avant la date limite, mardi.

Coup d'oeil sur cet article

La Ville de Québec ne fera pas partie des candidates pour l’obtention du Championnat mondial de hockey junior 2019, a appris Le Journal.

Les villes désirant se lancer dans le processus avaient jusqu’à mardi pour soumettre leur candidature à Hockey Canada, qui chapeautera l’événement. Toutefois, aucune candidature provenant d’un groupe de Québec n’a été soumise avant la date butoir, a assuré une source bien au fait du dossier, mardi soir.

Vancouver, seule candidate?

Québec avait déjà tenté sa chance, mais ses candidatures pour les événements de 2006 et 2017 n’avaient pas été retenues.

Lors de l’appel de Hockey Canada, le 25 avril dernier, afin de connaître l’intérêt des villes à présenter le Mondial junior 2019, les villes de Winnipeg et de Vancouver s’étaient également montrées intéressées.

En entrevue à la radio de TSN à Vancouver, l’actionnaire majoritaire des Giants de Vancouver de la Ligue junior de l’Ouest (WHL), Ron Toigo, avait mentionné être prêt à soumettre une candidature pour la ville britanno-colombienne.

Il semble donc que Vancouver sera l’une des villes candidates, si elle n’est pas la seule, puisque Winnipeg a également décidé de passer son tour pour l’événement de 2019, a révélé le réseau Global News mardi.

Vancouver avait présenté le Championnat mondial de hockey junior en 2006, conjointement avec Kelowna et Kamloops. Cette année-là, le Canada avait remporté l’or devant ses partisans.

De retour à Montréal

Après une édition en dents de scie en 2015, le Mondial junior sera de retour à Toronto et Montréal l’hiver prochain. Rappelons qu’au terme du tournoi de Montréal, le président de la Fédération de hockey sur glace (FIHG), René Fasel, avait remis en question le retour de l’événement dans la métropole québécoise en raison de la très timide réponse de la foule.

Il avait même lancé à une station de radio montréalaise l’idée de présenter des matchs à Toronto et Québec pour terminer avec une finale à Montréal. «Finalement, c’est Hockey Canada qui va prendre la décision. Ce sont eux qui ont la responsabilité de cet événement», avait-il ajouté.