/24m/job-training
Navigation

L’horaire flexible pour aider les familles

L’horaire flexible pour aider les familles
chika_milan - Fotolia

Coup d'oeil sur cet article

De plus en plus d’employeurs proposent des horaires flexibles à leurs employés pour répondre aux besoins de conciliation travail-famille. Fidéliser ses travailleurs et particulièrement les jeunes, qui ont des préoccupations bien différentes de leurs aînés, fait partie des raisons pour un employeur d’adopter de telles politiques de flexibilité d’horaires de travail. Les membres de la génération Y, par exemple, n’ont pas peur de chercher un autre emploi à leur retour s’ils décidaient de partir à l’aventure pendant quelques mois.

Pour les employeurs, il est par ailleurs prouvé que s’ils adoptent les horaires flexibles, ils auront plus de chances de conserver les employés qui aiment ce genre d’horaire et qui sont souvent plus qualifiés et productifs.

 

AMÉNAGEMENT DU TEMPS DE TRAVAIL

 

Pour aider les entreprises à répondre aux besoins de conciliation travail-famille (CTF) de leur personnel, le Bureau de normalisation du Québec fait quelques suggestions à ce sujet, dont voici les principaux points :

* Réduction du temps de travail (ex. : travail à temps partiel, travail partagé);

* Horaire de travail adapté (ex. : horaire variable, horaire à la carte, horaire fixe au choix);

* Semaine de travail comprimée, c’est-à-dire réduire le nombre de jours ouvrables en augmentant la durée quotidienne du travail;

* Utilisation de banques d’heures, des heures accumulées dans la banque d’heures de l’employé (ex. : heures à taux simple, heures supplémentaires).

 

D’autres mesures peuvent s’ajouter à celles établies par le BNQ, à savoir :

* Horaire variable mobile. Il s’agit ici de demander aux employés de travailler pendant une période obligatoire qui se situe habituellement en milieu de journée. Ceux-ci peuvent commencer et terminer à l’heure de leur choix. Ainsi, plusieurs optent pour non pas du 9 h à 17 h, mais 7 h à 15 h;

* Retour graduel au travail après un congé de maternité, un congé de maladie ou un congé d’invalidité;

* Partage d’emploi qui permet à plusieurs employés, deux en général, de partager les tâches inhérentes à un poste;

* Travail à distance et télétravail. L’employé peut travailler de chez lui ou d’un autre endroit selon un horaire préétabli;

* Horaire d’été qui ressemble souvent à l’horaire comprimé, plusieurs entreprises choisissant de permettre à leurs employés de quitter le bureau plus tôt le vendredi;

* Retraite progressive ou échelonnée sur une ou plusieurs années. Conserver du personnel formé et qualifié est une motivation des employeurs à offrir une telle possibilité.

 

AVANTAGES DU TRAVAIL FLEXIBLE

Parmi les avantages de cette grande variété d’horaires, mentionnons : pouvoir éviter les heures d’embouteillage, pouvoir travailler aux heures qu’on le désire, pouvoir conduire ses enfants à l’école, pouvoir terminer ses projets à n’importe quel moment, pouvoir passer moins de temps à discuter, à prendre des pauses ou à assister à de trop nombreuses réunions convoquées pour tout et rien, pouvoir avoir des fins de semaine plus longues. Tous ces avantages ont aussi pour effet d’améliorer le moral des employés dans bien des cas. Pour l’employeur, autoriser le travail flexible lui permet de conserver ses employés de nombreuses années, de les fidéliser.