/news/politics
Navigation

Un grand spectacle pour Alexandre Cloutier

Le candidat à la chefferie du PQ tiendra un rassemblement au Théâtre Plaza, à Montréal, le 12 juin

POL-ALEXANDRE CLOUTIER
Photo d'archives Alexandre Cloutier

Coup d'oeil sur cet article

L’aspirant-chef péquiste Alexandre Cloutier veut en mettre plein la vue avec un spectacle son et lumière, à l’occasion du premier grand rassemblement de sa campagne au leadership.

Le député de Lac-Saint-Jean pourra notamment compter sur son ami, le metteur en scène Serge Denoncourt, pour orchestrer l’événement qui aura lieu au Théâtre Plaza à Montréal, le 12 juin prochain.

Plusieurs artistes seront présents. Steve Veilleux, du groupe Kaïn, et la chanteuse Catherine Durand livreront une prestation musicale.

Cormier et Rivard

<b>Louis-jean Cormier</b><br />
Chanteur
PHOTO COURTOISIE
Louis-jean Cormier
Chanteur

Alexandre Cloutier peut à nouveau compter sur le soutien des auteurs-compositeurs-interprètes Louis-Jean Cormier et Michel Rivard, qui l’avaient appuyé lors de la précédente course à la chefferie du Parti québécois (PQ). Les deux hommes doivent s’adresser aux gens qui seront réunis pour l’occasion. Le rassemblement est ouvert à tous, pas seulement aux militants péquistes.

<b>Michel Rivard</b><br />
Chanteur
Photo d'archives
Michel Rivard
Chanteur

Le jeune Jeannois tiendra un autre grand rassemblement en région durant l’été.

2000 signatures requises

M. Cloutier a pris de vitesse ses rivaux plus tôt cette semaine en déposant les 2000 signatures requises pour appuyer sa candidature à la direction du PQ provenant des 125 circonscriptions du Québec.

Le député de Lac-Saint-Jean avait terminé deuxième derrière Pierre Karl Péladeau l’an dernier.

Fort de l’appui de 10 députés du caucus péquiste, Alexandre Cloutier apparaît comme le candidat de l’establishment aux yeux de plusieurs analystes.

Pour le moment, quatre candidats sont en lice pour la chefferie du PQ. Outre Alexandre Cloutier, Véronique Hivon, Jean-François Lisée et Martine Ouellet sont également sur les rangs pour succéder à M. Péladeau.