/news/society
Navigation

Manifestation pour dénoncer les coupes dans les services de garde

Le 4 juin 2016, en face du Parlement à Québec, se tenait une manifestation des travailleurs et travailleuses du réseau des centres de la petite enfance.
AURÉLIE GIRARD/AGENCE QMI
AURÉLIE GIRARD/AGENCE QMI Le 4 juin 2016, en face du Parlement à Québec, se tenait une manifestation des travailleurs et travailleuses du réseau des centres de la petite enfance. AURÉLIE GIRARD/AGENCE QMI

Coup d'oeil sur cet article

QUÉBEC – Des centaines de personnes ont manifesté samedi à Québec pour la défense du réseau des services de garde éducatifs.

Dans le cadre d’une campagne de la Confédération des syndicats nationaux (CSN) initiée depuis le mois de février dernier, des citoyens, mais aussi des travailleuses en CPE, en milieu familial et en milieu scolaire la province étaient rassemblés à Québec pour une action commune.

Les manifestants ont déploré les politiques d'austérité du gouvernement Couillard et ses conséquences sur le réseau.

«Aujourd'hui, nous venons lui dire qu'il faut que ça cesse, le Québec doit réinvestir dans l'avenir de nos enfants», a dit dans un communiqué Jacques Létourneau, président de la CSN.

«Le ministre de la Famille semble plus préoccupé par le développement des garderies commerciales que par le maintien du réseau des CPE et des services de garde en milieu familial régi, et ce, malgré le fait que toutes les études démontrent que la qualité y est inférieure», a souligné de son côté Jeff Begley, président de la Fédération de la santé et des services sociaux.

La manifestation de samedi se tenait en marge de la fin de la Semaine nationale des services de garde éducatifs en CPE et en milieu familial et s’inscrivait dans la campagne «Un réseau qui fait grandir» de la CSN.