/weekend
Navigation

Du speed-dating sur les planches

Du speed-dating sur les planches
Photo courtoisie

Coup d'oeil sur cet article

À l’occasion de son trentième anniversaire, le Théâtre des Cascades a choisi de reprendre le plus grand succès de ses trente dernières années. C’est la pièce de Carole Tremblay, Femme cherche homme désespérément, écrite en 1995 et renouvelée depuis, qui sera présentée tout l’été. Josée Deschênes y jouera l’entremetteuse en présentant des hommes à sa meilleure amie afin qu’elle trouve l’âme sœur.

«J’ai joué dans cette pièce en 1997», souligne d’entrée de jeu le comédien Roger Léger qui est aussi copropriétaire du Théâtre des Cascades depuis maintenant six ans. «À l’époque, on cherchait l’âme sœur par le biais de petites annonces classées», ajoute-t-il.

Si les méthodes de recherche pour rencontrer l’amour de sa vie ont bien changé ces vingt dernières années, il n’en reste pas moins que l’idée de trouver l’âme sœur est un thème indémodable, estime le comédien.

Dans la version de 1997, dont la mise en scène était assurée par Serge Denoncourt, c’est Pierrette Robitaille et Pauline Martin qui se donnaient la réplique tandis que Roger Léger et JiCi Lauzon interprétaient les nombreux personnages masculins.

Depuis, la pièce a connu d’importants succès lorsqu’elle a été remaniée par le metteur en scène Michel Poirier en 2012 au Théâtre Beaumont Saint-Michel, puis au Théâtre Sainte-Adèle l’année suivante, où une nouvelle distribution prenait place.

«Dans cette nouvelle version, on utilise internet et les réseaux sociaux pour trouver l’âme sœur », précise le comédien que l’on a vu dans la série, Les pays d’en haut.

Jouer l’entremetteuse

Bien que le Théâtre des Cascades a choisi de conserver l’adaptation de Michel Poirier, qui sera cette fois mise en scène par Olivier Aubin, une toute nouvelle distribution vient d’être composée.

Ainsi, Liliane, interprétée par Marie Michaud, une célibataire carriériste fière et heureuse de l’être, devra, un peu malgré elle, entrer dans la danse que lui propose son amie Mireille, campée par Josée Deschênes. «Toute la pièce repose sur elle», fait remarquer Roger Léger. «C’est elle qui organise les rendez-vous, qui tient l’agenda et qui accueille les célibataires masculins.»

Quant à Roger Léger et Martin Laroche, ils interpréteront une foule de personnages masculins, que l’on surnommera les candidats.

Humour rocambolesque

«C’est une pièce intelligente avec un humour rocambolesque», indique Roger Léger. «Les punchs se suivent les uns après les autres.» Le rythme sera également très rapide, après tout, nous sommes dans l’ère du speed-dating et tout doit se passer le même jour. Ainsi, chaque candidat aura peu de temps pour faire bonne impression. Mais ce qui ajoute au comique de la pièce, c’est que la plupart du temps le profil des célibataires ne correspond pas nécessairement à la réalité. «On aime embellir la vérité», révèle celui qui poursuit ses tournages de la quinzième et dernière saison de la série L’auberge du chien noir.

Comme dans toute bonne comédie, rien ne se passera comme prévu, et les quiproquos iront en se multipliant.

Femme cherche homme désespérément

  • Auteure: Carole Tremblay
  • Mise en scène: Olivier Aubin
  • Distribution: Josée Deschênes, Marie Michaud, Roger Léger et Martin Laroche
  • Du 17 juin au 13 août
  • Au Théâtre des Cascades (Pointe-des-Cascades)