/news/currentevents
Navigation

Possible attaque mortelle par un pitbull: la clôture endommagée devait être remplacée

La victime serait la voisine du propriétaire du pitbull.
Photo Sylvain Denis / Agence QMI La victime serait la voisine du propriétaire du pitbull.

Coup d'oeil sur cet article

La clôture délabrée par laquelle un pitbull enragé serait parvenu à se faufiler avant de vraisemblablement tuer une femme de 55 ans allait être remplacée dans les prochaines semaines.

«On venait de recevoir les soumissions et j’allais justement aller lui porter sa copie ce matin», a confié la voisine du propriétaire de la bête, qui a préféré demeurer anonyme.

La victime serait la voisine du propriétaire du pitbull.
Photo AGENCE QMI, MAXIME DELAND

 

Celle-ci a indiqué que d’ici un mois, la rénovation de la clôture qui sépare les terrains d’une poignée de résidents allait être complétée.

La bête appartient au fils d’un homme dont la cour arrière donne directement sur celle de la victime. Celui-ci vivait chez son père depuis environ un mois en raison d’une séparation.

Sur place, Le Journal a pu constater à quel point la clôture qui sépare les deux propriétés est endommagée. Les trous béants qui se sont formés au travers pourraient presque permettre à un humain de se faufiler de l’autre côté. Ainsi, le pitbull n’a probablement eu aucune difficulté à traverser.

La victime serait la voisine du propriétaire du pitbull.
Photo AGENCE QMI, MAXIME DELAND

 

«Christiane, est-ce que tu m’entends?»

Lorsqu’il est arrivé chez lui mercredi en fin d’après-midi, Farid Benzanati s’est dirigé vers son balcon pour vérifier quelque chose sur sa piscine. Il a rapidement aperçu un «gros chien» qui semblait mordiller un jouer chez sa voisine, mais la clôture l’empêchait de voir clairement. Quand il s’est approché, il a vu les cheveux de Christiane Vadnais, 55 ans, sa voisine de longue date.

«J’ai crié ”Christiane, est-ce que tu m’entends! ” et je n’entendais pas un son, a expliqué l’homme, encore terriblement sous le choc. Elle était probablement déjà morte. Il y avait une marre de sang au sol.»

 Farid Benzenati
Photo AGENCE QMI, MAXIME DELAND
Farid Benzenati

 

Extrêmement agressif

À l’arrivée des services d’urgence, l’animal était encore extrêmement agressif. «Il n’a pas attaqué les policiers, mais il voulait défendre sa proie», a ajouté le voisin.

La bête a finalement été abattue, a confirmé le SPVM. Le décès de Mme Vadnais a été constaté sur les lieux. Une autopsie sera pratiquée sur son corps pour déterminer la cause exacte de sa mort, mais l’hypothèse fortement envisagée par la police est l’attaque du pitbull.

Le propriétaire du chien a été rencontré en fin de soirée par les enquêteurs. Des accusations de négligence criminelle causant la mort pourraient éventuellement être déposées contre lui.