/misc
Navigation

Le blues qui rend heureux!

FINAL Relentless COVER 3000x3000

Coup d'oeil sur cet article

Il faut avouer que les nouvelles furent pour le moins déprimantes. Entre la disparition tragique d’une mère de famille, sauvagement attaquée par un pitbull et une fin de session parlementaire mouvementée avec deux femmes courageuses qui ont affronté les «sbires» du MTQ, sans oublier un gouvernement qui sent le sol se dérober, que faire?


Mieux que des antidépresseurs et autres pharmacopées, nous vous suggérons d’aller chez votre disquaire ou de télécharger le nouveau disque du Paul Deslauriers Band. Nous disions du blues, mais c’est plus cela avec trois louches de rock acidulé qui évoquent, chez votre blogueur, les belles années de Led Zeppelin ou Deep Purple, mais sans les claviers. Aussi heureux qu’il y a deux ans lors de la sortie de leur premier album, Relentless est tout sauf de l’amateurisme.


Avec du cœur au ventre, des doigts agiles et un sens certain de la mélodie, nos trois «rockeurs dans l’âme»: Paul Deslauriers, guitare/ voix, Sam Harrison, batterie, et Greg Morency à la basse vous feront passer de belles heures. Si, finalement, le beau temps peut arriver, nous recommandons à tous les adeptes de la moto et autres grands voyageurs de glisser dans leurs bagages cet additif à l’octane élevé.


À entendre le 4 juillet lors du Festival international de jazz au Club Soda


Le 11 juillet, lors du Festival international de blues de Tremblant.