/news/health
Navigation

Truvada: un premier homme infecté par un VIH résistant aux médicaments

sida VIH depistage
Photo AFP / Archives

Coup d'oeil sur cet article

TORONTO |  Un Torontois est vraisemblablement la première personne connue à avoir contracté une souche du VIH résistante aux médicaments.

Le patient est un homme de 43 ans qui a contracté le virus après avoir eu une relation sexuelle anale non protégée avec plusieurs partenaires sexuels, a rapporté dimanche le «Toronto Star».

Celui qui est désormais porteur du VIH prenait du Truvada, un médicament antirétroviral utilisé par des milliers de personnes en Amérique du Nord pour prévenir les infections au VIH. Le médicament n'a toutefois pas été efficace pour prévenir cette souche du virus.

Gilead Sciences Canada, la compagnie qui produit le Truvada, a affirmé au «Toronto Star» qu’il s’agissait du premier cas du genre porté à son attention. Elle a aussi soutenu que plusieurs essais cliniques avaient démontré que le Truvada utilisé à titre préventif était efficace pour réduire le risque d’infection par le VIH contractée lors de relations sexuelles.

Ce premier cas documenté a été rapporté par le chercheur et médecin de la clinique Maple Leaf de Toronto, David Knox, lors d’une conférence à Boston en février.

M. Knox possède peu d’information sur la souche de ce virus résistant pourrait se trouver à Toronto. L'homme qui en est porteur pourrait être Torontois comme avoir été de passage à Toronto, selon le chercheur.

«Même si le patient prenait le médicament tous les jours, le VIH a résisté à la médication et l’a infecté», a indiqué le spécialiste du VIH, précisant que ce cas démontrait qu’il était important que les hommes gais et bisexuels continuent d’avoir des relations sexuelles protégées, même s’ils prennent le Truvada.

Aucun traitement ne peut prévenir le VIH à 100 %, a indiqué Gilead Sciences Canada.