/news/society
Navigation

Des coming out qui aident à dédramatiser

queer
Photo courtoisie

Coup d'oeil sur cet article

Les personnalités publiques qui font un coming out aident grandement à la lutte à l’homophobie, se réjouissent des experts.

«C’est toujours utile, d’autant plus quand c’est des personnalités publiques, réagit Claude Leblond, président de la Fondation Émergence, qui lutte contre l’homophobie et la transphobie. Ça permet à d’autres de s’identifier, et à l’opinion publique de dédramatiser des choses. On se dit: “Si Cœur de pirate est queer, ça ne doit pas être si pire”.»

«C’est une bonne nouvelle, ça joue un rôle crucial pour certains, croit aussi Pascal Vaillancourt, directeur général de Gai Écoute. Et ça prend des modèles publics pour normaliser des situations.»

Combat quotidien

Même si on est en 2016, l’acceptation sociale de l’homosexualité demeure un combat quotidien, et le coming out est encore une étape difficile à vivre, selon une sexologue.

«Ce n’est pas nécessairement plus facile qu’avant. Beaucoup de parents ne sont pas homophobes, mais ils ont peur que leur enfant vive des choses difficiles parce qu’ils sont gais», dit Mireille St-Pierre.

Selon M. Leblond, le Québec est avancé au niveau de l’acceptation sociale, mais du travail reste à faire, surtout auprès des communautés immigrantes.

«Il va falloir éduquer les nouveaux arrivants, surtout ceux qui arrivent de pays où l’homosexualité est passible de peine de mort», dit-il.

«La société évolue, mais il faudra toujours réaffirmer nos droits. Comme après avoir perdu du poids, il faut travailler pour maintenir la perte.»

Par ailleurs, de plus en plus de gens font leur coming out sur les réseaux sociaux, notamment pour faire l’annonce aux gens qu’ils voient moins souvent.

 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.