/sports/golf
Navigation

La leçon de Johnson

L’Américain a aligné deux rondes sous la normale vendredi pour accompagner Andrew Landry en tête

SPO-GLF-MAJ-USG-U.S.-OPEN---ROUND-ONE
Photo AFP Dustin Johnson

Coup d'oeil sur cet article

OAKMONT | Dustin Johnson a livré une véritable leçon de golf sur les allées d’Oakmont, vendredi.

Une fois de plus, l’Américain de 31 ans a démarré l’Omnium des États-Unis en force. En congé forcé la veille à cause des orages, il a survolé le difficile parcours situé en banlieue de Pittsburgh en tirant avantage des conditions favorables au fil des 36 trous planifiés par les officiels.

« J’ai joué deux rondes solides. J’ai bien frappé des tertres et j’ai réalisé de bons coups de fer. » – Dustin Johnson

En matinée, il a d’abord mis la table d’une longue journée en rapportant une carte de 67. Il a menacé constamment le meneur, Andrew Landry, qui était déjà rentré au pavillon, sans toutefois être en mesure de lui voler les commandes.

Et à son deuxième départ de la journée afin de rattraper le temps perdu, il a gardé la cadence et collé un 69 à sa fiche. Une performance qui lui a permis de grimper en ­tête aux côtés de Landry, à -4.

La boussole de DJ était à point. Vingt de ses 28 coups de départ ont couru les allées et il a atteint 86 % des verts en coups réglementaires.

Grâce à sa première ronde sans boguey, Johnson a d’ailleurs égalé une marque vieille de 22 ans à Oakmont. Loren Roberts avait été le dernier à réussir ce rare exploit en 1994.

«C’était une longue, mais une très bonne journée. J’ai joué deux rondes solides. J’ai bien frappé des tertres et j’ai réalisé de bons coups de fer. J’ai bien contrôlé mon fer droit, donc je suis très satisfait», a expliqué le grand gaillard dans un bref point de presse, fatigué mentalement par cette épreuve d’une douzaine d’heures.

Avec un peu de chance, Johnson aurait pu retrancher quelques coups additionnels. Certains roulés ont frôlé la coupe ou refusé d’y tomber.

Landry en congé

La journée de travail de Landry a duré quelques minutes. De retour sur le terrain pour compléter la première ronde interrompue la veille, il a réussi son roulé final bon pour l’oiselet sur le vert du neuvième trou. Il a ainsi signé la meilleure carte de sa carrière chez les pros.

«C’est juste une de ses rondes qui arrivent quelquefois, a exprimé humblement celui qui en est à sa première saison sur le circuit de la PGA. Je suis chanceux qu’elle soit arrivée à l’Omnium américain.»

Landry s’est signalé sur les verts en exécutant 27 roulés. «La balle est tombée dans la coupe. Mon jeu était aussi à point du tertre au vert. J’ai également effectué de bonnes approches coupées», a expliqué le tenant du 624e rang mondial. Son pointage de 66 est le meilleur en ouverture d’un championnat national à Oakmont.

Westwood à la chasse

Lee Westwood est quant à lui bien installé seul au troisième rang grâce à un score de 67 (-3). Ses quatre oiselets et son aigle sur la normale 4 de 331 verges du 14e trou lui ont permis d’effacer ses trois bogueys. Il a complété les quatre derniers trous de la ronde initiale tôt vendredi matin avant de retraiter vers l’hôtel.

«J’ai très bien fait. J’appréhendais vraiment ce retour à Oakmont. J’avais bien joué ici en 2007, a fait savoir celui qui avait pourtant pris le 36e rang à l’époque en vertu d’un dossier cumulatif de +18. Même si tout le monde dit que c’est difficile, j’aime ce défi. Ce parcours teste tes capacités mentales.

«J’ai réalisé plusieurs bons roulés, a poursuivi celui qui en a effectué 26 en ronde initiale. C’est une bonne façon de commencer un championnat de cette envergure. Tu ne veux surtout pas t’éloigner des meneurs. Je préfère être à la chasse.»

Scott Piercy, Shane Lowry et Sergio Garcia partagent la troisième position à -2. L’Espagnol a d’ailleurs terminé en beauté en réussissant une bombe de 51 pieds sur le vert final.


♦ Daniel Summerhays a remis la meilleure carte du tournoi jusqu’à présent, un ­score de -5.


Treize joueurs sont sous la normale après deux jours de compétition.


Des golfeurs qui ont entamé la deuxième ronde, 27 n’ont pas terminé en raison de la noirceur.