/news/politics
Navigation

Pierre Duchesne en sérieuse réflexion

Pierre Duchesne
© Photo d’archives, Annie T. Roussel Pierre Duchesne, ex-ministre péquiste et ancien chef de cabinet de Pierre Karl Péladeau.

Coup d'oeil sur cet article

Pierre Duchesne, ex-ministre péquiste et ancien chef de cabinet de Pierre Karl Péladeau, réfléchit sérieusement à l’idée de se présenter dans Marie-Victorin pour tenter de succéder à Bernard Drainville, a appris Le Journal.

Une élection partielle doit être déclenchée dans cette circonscription au cours des six prochains mois à la suite de la démission surprise de M. Drainville, qui a quitté la vie politique cette semaine.

Selon nos informations, M. Duchesne est fortement sollicité pour tenter sa chance et essayer d’obtenir l’investiture dans cette circonscription de la Rive-Sud de Montréal systématiquement représentée par le Parti québécois (PQ) depuis 1985. Au cours des dernières heures, l’ex-ministre a reçu de nombreux appels et SMS de sympathisants péquistes. Mais il espère surtout obtenir des signaux positifs de la part des responsables péquistes locaux de la circonscription.

Les hautes sphères du parti sont divisées quant à l’opportunité de cette candidature. M. Duchesne, réputé pour son style autoritaire, ne fait pas l’unanimité. Juste avant de quitter la tête du PQ, une des dernières décisions de M. Péladeau fut d’ailleurs de rétrograder M. Duchesne du poste de chef de cabinet à celui de simple conseiller.

Autres candidatures

Vendredi, le site spécialisé Ladose.ca a révélé que l’ancienne candidate bloquiste Catherine Fournier ainsi que le candidat à la direction du PQ Paul St-Pierre Plamondon auraient déjà montré de l’intérêt pour cette même circonscription de Marie-Victorin. «Mais les hautes autorités du parti ne veulent rien savoir de ces deux-là, croit savoir une source bien informée. C’est pour ça que le nom de Pierre Duchesne circule de plus en plus.»

M. Duchesne n’a pas voulu répondre aux questions du Journal.