/sports/others
Navigation

Un marathonien parmi les cyclistes

Inspiré par Pierre Lavoie, le comédien Patrice Godin s’est repris en main

Des participants connus : la chroniqueuse et conférencière Josée Lavigueur ainsi que les comédiens Sébastien Delorme et Patrice Godin.
Photo Agence QMI, Joel Lemay Des participants connus : la chroniqueuse et conférencière Josée Lavigueur ainsi que les comédiens Sébastien Delorme et Patrice Godin.

Coup d'oeil sur cet article

Il n’est jamais trop tard pour s’adonner aux sports ou participer au Grand Défi Pierre Lavoie (GDPL). L’acteur Patrice Godin en est une belle preuve, lui qui a vécu sa première expérience avec le peloton du 1000 kilomètres au sein d’une équipes Québecor.

«Pierre inspire beaucoup de gens, moi le premier, a admis l’artiste de 48 ans. Je me suis repris en main à 40 ans. Il n’y a pas d’âge pour avoir de bonnes habitudes. Par le fait même, on prend soin des gens qui nous entourent et on leur donne le goût de changer un peu.»

Quand M. Godin a décidé de se remettre en forme, il a choisi la course à pied. Il a même pris part à des ultra-marathons.

Mais sa présence au GDPL pourrait l’inciter à pédaler un peu plus à l’avenir.

«J’adore ça et j’ai eu la piqure! Je dois dire que je commence en étant bien équipé avec un vélo Louis Garneau. J’ai le goût de continuer et de garder une routine de cyclisme à travers mon entraînement de coureur.»

«Patrice et Bruny [Surin] ont bien fait ça pour une première fois, a souligné le comédien Sébastien Delorme. Bruny est habitué à des efforts de 10 secondes, mais là, on lui a fait faire 1000 km!»

«Sébastien m’a dit que mon parcours allait être facile et plat jusqu’à la fin, mais c’était faux. Il m’a menti!, a répliqué l’ancien sprinteur. [...] J’ai fait un parcours de nuit pour la première fois et les gens se réveillaient pour nous encourager.»

«Incomparable»

Pendant que Bruny Surin aimerait peaufiner sa préparation en vue d’une autre participation au GDPL, Patrice Godin était déjà prêt à relever un autre défi.

«Je repartirais de l’autre bord!», a-t-il blagué.

«J’ai déjà fini un marathon ici (au Stade olympique), mais là, rentrer 1000 en vélo, c’est incomparable, magique et très émouvant.»

Fierté

L’acteur était attendu par sa conjointe Nathalie et ses trois filles, Julia, Simone et Marion, âgées respectivement de 14, 12 et 7 ans.

«Nous sommes fières de lui. C’est différent de ses marathons, car ça ramenait à une cause importante, a mentionné Julia, qui préfère les sports d’équipe comme le soccer.»

«J’aimerais bien un jour faire le 1000 km aussi, a dit Simone, qui s’adonne au patinage artistique. Il est une belle source d’inspiration pour nous.»

« Le Québec est en train de changer » -Josée Lavigueur

Josée Lavigueur ne s'est pas contentée de faire partie du peloton du 1000 kilomètres du Grand Défi Pierre Lavoie (GDPL). Elle a agi également comme animatrice.

La conférencière et chroniqueuse a d’ailleurs réchauffé la foule et animé le départ des 8000 participants de La Boucle de 130 km, samedi à Saint-Jean-sur-Richelieu, en compagnie de Josée Boudreault.

«Avec Pierre, le Québec est en train de changer et ça m’emballe. Ça me rend folle de joie. Je suis honorée de faire partie de ce mouvement.»

«Pour l’éducatrice physique en moi, qui, depuis 20 ans, essaie de passer ce message, c’est émouvant. C’est ça que je souhaite pour le grand public. Il y a les athlètes, mais il y a aussi les gens qui ne sont pas encore sportifs qu’on veut influencer. On veut des gens qui s’occupent de leur santé, qui allument.»

Privilégiée

Mme Lavigueur a eu la chance d’être membre de l’équipe des célébrités chez Québecor, aux côtés, entre autres, de Sébastien Delorme, Julie Marcoux, Bruny Surin et Patrice Godin.

«J’ai vécu tellement de beaux moments. J’ai notamment eu le privilège d’être à l’animation de l’étape numéro 2 sur le véhicule de tête. C’est hallucinant. J’ai eu droit au spectacle de Charlevoix avec le coucher du soleil et ses côtes pour les cyclistes aguerris. Je n’aurais pas été capable de pédaler là!»