/misc
Navigation

Une nouvelle génération d'entrepreneurs

Une nouvelle génération d'entrepreneurs
Photo de Mario Asselin au Rassemblement de Charlesbourg de La grande journée des petits entrepreneurs

Coup d'oeil sur cet article

Avec le foisonnement des activités qui initient la jeunesse québécoise à l'entrepreneuriat, on a raison d'être optimiste pour l'avenir.

Avec 1 700 jeunes entrepreneurs participants pour le volet création d'entreprise et 36 000 autres pour le volet étudiant, la 18e édition du Défi OSEntreprendre a pris fin avec un gala spectaculaire tenu le 16 juin dernier, à Québec.

Avec plus de 3 000 jeunes entrepreneurs de 5 à 12 ans qui ont tenté l'expérience de La grande journée partout au Québec le 18 juin, c'est autant de nouvelles histoires à raconter sur la façon de faire des $$ tout en développant l’envie d’entreprendre.

J'ai été un témoin privilégié lors de ces deux évènements. Il me fait plaisir de raconter l'enthousiasme de tous ces jeunes...

Le gala des grands prix du Défi OSEntreprendre

J'avais couvert le gala l'an dernier et j'avais été fasciné par l'accueil offert aux 600 personnes qui s'étaient donné rendez-vous au Palais Montcalm à Québec pour célébrer le talent dans les 17 régions du Québec.

L'animateur Charles Lafortune en était à sa deuxième année et il s'est encore une fois affirmé avec de petites entrevues originales à chaque remise de prix.

Je pense en particulier à celle accordée par les jeunes du primaire du 2e cycle du projet Le Retrouve-Tout.

L'art de mettre les jeunes à l'aise avec une touche d'humour, l'animateur de La Voix l'incarne parfaitement. Les deux jeunes filles et leurs enseignantes étaient ravies...

Tous les lauréats 2016 ont défilé sur scène avec un gros sourire accroché au visage pendant que les représentants de leur région applaudissaient à tout rompre.

D'ailleurs, l'ensemble des gens présents au Palais Montcalm voulait célébrer la réussite du Défi OSEntreprendre !

Avant le gala, nous avons été conviés par les organisateurs à un atelier-conférence avec les 5 finalistes nationaux au Prix Réussite inc. de la 18e édition du Défi, prix qui récompense les anciens participants du Défi qui sont toujours en affaires cinq ans après. Les interventions (sous forme de témoignage) de Dominique Brown et de Nicolas Duvernois ont permis à tous de constater que ceux qui réussissent ne suivent pas souvent la ligne droite et le parcours convenu des grandes théories sur l'entreprenariat.

Si on avait besoin de modèles inspirants et accessibles d’entrepreneurs québécois pour insister sur l'importance de «penser en dehors de la boîte», le PUR Entrepreneur et le conquérant aux grands rêves constituent des choix de marque. L'entreprise Rien ne se perd, tout se crée a remporté la bourse de 25 000 $ qui vient avec le prestigieux Prix Réussite inc.

La grande journée des petits entrepreneurs 2016

S'il est un évènement au Québec qui a connu une forte croissance de participation dans les dernières années, c'est bien cette GRANDE JOURNÉE qui se veut l'occasion parfaite de développer le goût des jeunes pour l'entreprenariat !

J'en parlais dans une récente chronique sur BLVD 102,1 FM, après avoir débuté en 2014 à Québec avec 300 enfants et regroupé 2 000 petits entrepreneurs de partout au Québec en 2015, ce sont plus de 3 000 participants de 5 à 12 ans ce 18 juin 2016 qui ont lancé au moins 1 500 petites entreprises d’un jour !

Cette année, une trentaine de regroupements comptant de cinq à vingt petites entreprises ont eu lieu pour permettre plus d'achalandage, dont deux (1, 2) à Québec (sur le terrain de l'ancien zoo de Québec à Charlesbourg et devant l'École Saint-Jean-Berchmans). L'ambiance était à la fête !

Dans ma tournée de plusieurs kiosques, je n'ai rencontré que des jeunes souriants et ravis de leur expérience, même si la chaleur et le devoir de répéter les mêmes formules de ventes auraient pu altérer leur enthousiasme. Évidemment, les parents veillaient au grain, condition essentielle à la réussite d'une telle initiation au commerce et aux affaires !

 

 

Autant à Matane, qu'en Mauricie, en Estrie ou au Témiscamingue, la 3e édition de La grande journée des petits entrepreneurs s'est avéré un beau succès de participation.

L'objectif demeure de donner le goût aux jeunes de cultiver l’envie de devenir entrepreneur, mais surtout, l'idée reste d'avoir du plaisir en développant ses passions. Il faut féliciter tous ceux qui ont prix le temps de s'arrêter devant un kiosque pour discuter avec les jeunes...

Je demeure convaincu avec toutes ces activités qui sont offertes aux jeunes que notre relève entrepreneuriale sera forte au Québec et que ce ne sera pas le fruit du hasard. Ce sentiment à l'effet que la créativité, l'effort et la prise de risques se développent dès le très jeune âge risque de changer l'attitude de plusieurs jeunes adultes une fois aux portes du marché du travail.

C'est probablement le meilleur antidote aux difficultés économiques et nous pouvons être optimistes. La jeune génération considèrera la carrière d'entrepreneur au même type que d'autres tout aussi valorisantes.

Longue vie aux Défi OSEntreprendre et à La grande journée des petits entrepreneurs !