/entertainment/opinion/columnists
Navigation

La grosse cabane de Louis-José Houde

Coup d'oeil sur cet article

À l’émission Déjà dimanche, Louis-José Houde a déclaré qu’il était furieux que mes collègues de la section Argent du Journal aient écrit qu’il s’était acheté une maison de plus de deux millions de dollars.

Pourtant, pas plus tard que le 7 octobre 2015, Houde a envoyé un communiqué aux journalistes pour leur annoncer fièrement qu’à 37 ans il était le plus jeune humoriste à avoir vendu un million de billets.

Tu cours après les journalistes pour dire à quel point tu as du succès mais tu les fuis quand ils disent comment tu investis les fruits de ton succès, alors que c’est une information du domaine public?

Sont drôles, parfois, les artistes. Ils adorent les journalistes quand on fait leur promotion. Mais dès qu’on sort de la glorification de leur petite personne, ils vous traitent de «tata».

NE LE DITES PAS À MA MÈRE

À Déjà dimanche, Louis-José Houde a déclaré: «Au Québec, on a une espèce de tabou avec l’argent et je trouve ça correct qu’on ait un tabou avec l’argent. Je trouve ça correct qu’on ne parle pas de notre salaire. J’ai aucune envie de parler de l’argent que je fais pis de l’argent de n’importe qui».

Mais, il y a seulement huit mois, Houde était tout fier de parler de l’argent qu’il fait avec ses billets vendus!

Je pense que la phrase-clé de la déclaration de Louis-José Houde est la suivante: «Des tatas décident que ta famille à qui tu caches toujours ça... pas tu caches, mais à qui tu ne parles jamais de ça, des épais décident que eux vont le savoir finalement, eux vont décider que ma mère va savoir ça».

Houde n’a jamais dit à sa mère qu’il avait les moyens de se payer une aussi grosse maison?

Pas besoin d’être comptable agréé pour comprendre qu’un million de billets vendus ça fait des bidous à la banque!

Louis-José Houde anime depuis des lustres le gala de l’ADISQ, pour lequel il n’est sûrement pas payé des pinottes. Vous souvenez-vous de la pub de Louis-José Houde pour Loblaws? Pensez-vous qu’il était payé en boîte de petits pois verts ou en vrai argent?

Louis-José Houde est partenaire dans Le Bordel, il fait des corpos, il participe à des galas, etc. Je ne suis pas son comptable mais je peux vous dire, à vue de nez, que ce gars-là n’a aucun problème de liquidité.

Louis-José Houde n’a pas à être gêné de faire tant d’argent, il ne l’a pas volé. C’est un artiste extrêmement talentueux qui, en plus, travaille très fort. Le talent et le travail méritent un salaire en conséquence.

Houde devrait être fier de se payer une maison à la mesure de son succès. Et sa mère aussi.

ON JASE LÀ

J’ai une question pour les coanimateurs de Déjà dimanche. Si vous considérez que le prix payé par Houde pour sa maison «n’est pas d’intérêt public», pourquoi alors avoir fait tout un segment là-dessus?

Et une question pour Louis-José Houde.

Vous criez à l’intrusion dans votre vie privée (alors que Le Journal n’a pas publié de photo de votre maison) mais vous avez laissé les caméras d’Accès illimité entrer dans votre intimité?