/sports/ski
Navigation

Louis Bouchard mènera l’équipe canadienne de ski de fond

Louis Bouchard
Photo Simon Clark Louis Bouchard

Coup d'oeil sur cet article

L’entraîneur Louis Bouchard dirigera l’équipe canadienne de ski de fond jusqu’aux Jeux olympiques à Pyeongchang.

À deux ans des Jeux de 2018, celui qui voit à la progression d’Alex Harvey depuis son entrée en Coupe du monde en 2008 mènera une équipe partagée entre continuité et reconstruction. Comme première marque de cette relance, Ivan Babikov, vétéran de 11 saisons avec l’équipe canadienne, annonce sa retraite comme athlète pour devenir adjoint de Bouchard durant les courses sur la scène internationale.

«Je n’aurai pas le titre d’entraîneur-chef parce que le poste n’a toujours pas été comblé et, de toute façon, je n’avais jamais postulé pour cet emploi. Ce n’est pas le statut d’entraîneur-chef, mais ce sera tout comme», affirme Bouchard, pour qui la nomination ne changera rien à son lien avec Alex Harvey.

«Moment opportun» 

L’équipe canadienne est sans entraîneur-chef depuis la démission de Justin Wadsworth, en mars dernier. Cet Américain d’origine et conjoint de la médaillée olympique Beckie Scott dirigeait l’équipe depuis 2010.

«Le moment pour cette restructuration était jugé opportun puisqu’il reste encore deux années avant les Jeux. Alex demeure le principal objectif de la fédération (Ski de fond Canada) d’ici aux Jeux, mais on va amener de nouveaux visages en Coupe du monde, autant parmi les athlètes que les entraîneurs», prévoit l’entraîneur québécois.

Plus de Québécois 

Le Centre national d’entraînement Pierre Harvey obtiendra une représentation accrue dès la saison prochaine en Coupe du monde. L’entraîneur Charles Castonguay accompagnera davantage Bouchard et Babikov jusqu’aux championnats du monde prévus en Finlande au mois de février.

La timide représentation féminine canadienne en Coupe du monde, la saison dernière, profitera également à la Québécoise Cendrine Brown. L’athlète originaire de Saint-Jérôme se joindra à un groupe de quatre jeunes fondeuses qui débuteront la saison en Coupe du monde, en novembre prochain.

Chez les hommes, la retraite de Babikov laissera le Canada avec trois athlètes aguerris sur la scène internationale en Harvey, Devon Kershaw et Len Valjas.

«Il faut maintenant travailler fort au pays pour développer les prochains athlètes du côté masculin», indique Bouchard.