/opinion/blogs/columnists
Navigation

Ma réponse à Louis-José Houde

Ma réponse à Louis-José Houde
Photo Agence QMI, Joël Lemay

Coup d'oeil sur cet article

Bon.

Louis-José Houde n’a pas pas aimé ma chronique La grosse cabane de Louis-José Houde.

Donc, je réagis à sa réaction à mon article sur sa réaction à un article.

Primo, je ne comprends pas que Louis-José s’offusque de mon texte qui est super positif à son égard. Peut-être a-t-il oublié que je disais : « Louis-José Houde n’a pas à être gêné de faire tant d’argent, il ne l’a pas volé. C’est un artiste extrêmement talentueux qui, en plus, travaille très fort. Le talent et le travail méritent un salaire en conséquence.Houde devrait être fier de se payer une maison à la mesure de son succès. Et sa mère aussi. »

Secundo, Louis-José Houde joue sur les mots et arrange la vérité. Quand il dit qu’il n’a jamais discuté « de l'argent généré par son million de billets vendus en carrière », il nous prend (un peu) pour des cons. Envoyer un communiqué aux médias pour se péter les bretelles d’avoir vendu un millions de billets, ça s’appelle comment ? À moins que l’humoriste ait voulu attirer notre attention sur le fait qu’il avait vendu un million de billets mais qu’il n’en avait tiré aucun profit monétaire. Peut-être, pourquoi pas, a-t-il été payé en argent Canadian Tire...?

Tertio, pour quelqu’un qui veut à tout prix préserver son intimité, je vous invite à aller voir les belles images de son immense chalet, de son lac privé, de son beau salon vitré, de son bureau rempli d’étagères de livres, de sa belle cuisine et de sa machine à café, de son ponton si large qu’on peut y jouer de la batterie, tout ça montrés dans le documentaire Petit précis du comique pour lequel Monsieur Houde a laissé les caméras entrer dans toutes sortes de pans de son intimité intime.

Sur ce, bonne Saint-Jean.