/sports/hockey/canadien
Navigation

Un nouveau chapitre pour Shaw

L’attaquant acuis des Blackhawks amènera de la fougue chez le Canadien

St. Louis Blues v Chicago Blackhawks - Game Six
Photo AFP Andrew Shaw

Coup d'oeil sur cet article

BUFFALO | Andrew Shaw avait le logo des Blackhawks tatoué sur le cœur. Il avait joué ses cinq premières saisons dans la LNH à Chicago, y remportant deux fois la coupe Stanley. Il croyait poursuivre l’aventure au pays des Jonathan Toews, Patrick Kane et Duncan Keith pour encore plusieurs saisons.

Shaw se trouvait à un mariage dans sa ville natale de Belleville, en Ontario quand il a appris que Stan Bowman venait de l’échanger au Canadien. Coincés avec le plafond salarial, les Hawks ont sacrifié l’ailier droit de 24 ans afin de respirer un peu mieux financièrement.

«J’étais surpris, mais c’est une business, a affirmé Shaw au lendemain de la transaction. Avec les options qui se présentaient, j’ai été patient et j’ai laissé les choses venir à moi. Ce sont eux qui prennent les décisions. Je devais simplement attendre. Mais j’ai passé cinq bonnes années à Chicago et j’ai soulevé deux fois la coupe Stanley. C’était ma deuxième maison, Chicago. J’en garde de très bons souvenirs. Mais j’ai hâte de vivre un nouveau chapitre dans la LNH à Montréal.»

«Je suis enthousiaste de faire partie du Canadien, a-t-il poursuivi. C’est une montagne russe d’émotions. Je serai maintenant à trois heures de route de ma maison, c’est important pour ma famil­le et mes amis.»

S’il quitte l’une des meilleures équipes de la LNH, Shaw a bon espoir de vivre encore une fois dans un environnement gagnant avec le CH.

«On est jeunes, talentueux et une équipe qui travaille fort, a-t-il dit. On va se battre. On a de bonnes chances. Ce serait formidable de ramener la coupe. Je crois qu’il y aurait une émeute en ville!»

Deux pestes

En conférence de presse après le premier tour du repêchage, Marc Bergevin a décrit Shaw comme un attaquant dans le moule de Brendan Gallagher. Le CH misera sur deux fougueux ailiers qui causeront des maux de tête à plusieurs défenseurs et gardiens adverses.

«Brendan et moi avons eu de bonnes batailles, a répliqué Shaw. Je suis content d’être avec lui. On pourra déranger les gens ensemble. Ce sera excitant. J’ai hâte à septembre, je ne suis pas habitué à ces longs étés.»

Lien fort avec Bergevin

À Montréal, Shaw renouera avec Bergevin, qu’il a bien connu à ses débuts dans la ville des vents.

«Bergevin m’a toujours aimé, je crois qu’il aime le rat en moi ou mes habitudes de travail, a-t-il lancé. Il me l’a souvent dit. Je lui dois beaucoup. Il m’aime comme joueur, il m’a donné ma chance dans la LNH.»

Avec les Hawks, Shaw pouvait remplir différentes missions, jouant parfois au sein des deux premiers trios ou sur une unité plus défensive, parfois à l’aile droite et à l’occasion au centre.

Il a expliqué sa polyvalence d’une façon assez simple.

«Je dirais que c’est probablement grâce à ma compétitivité. Je ne peux pas jouer aux cartes sans me fâcher quand je perds. Je tente de créer le plus de chimie possible avec mes compagnons de trio.»

Contrat à signer

D’ici les prochains jours, Shaw et son agent Pat Brisson devront négocier une nouvelle entente avec Bergevin. Selon les collègues de Chicago, Shaw serait à la recherche d’un pacte variant entre 3,5 et 4 millions $.

«Je sais que Marc et Pat sont amis, j’espère que ça va aider pour mon prochain contrat. Je suis convaincu que tout se déroulera bien.»

Il y a quelques heures seulement, l’Ontarien pensait pouvoir s’entendre avec Bowman et les Hawks.

«On était assez près d’une entente, mais ils ont eu des problèmes avec la masse salariale. C’est dur de contourner ça, et avec le 1er juillet et le repêchage, ça compliquait la situation.»

► Les Hawks ont repêché l’ailier Alexander Debrincat (39e) et le défenseur Chad Krys (45e) avec les deux choix de deuxième tour obtenus du Tricolore en échange de Shaw.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.