/entertainment/music
Navigation

Version remixée pour L’Heptade

L’album mythique d’Harmonium revivra, 40 ans après sa sortie

Version remixée pour L’Heptade
Photo courtoisie

Coup d'oeil sur cet article

L’album L’Heptade, considéré par plusieurs comme le chef-d’œuvre d’Harmonium, sera lancé, 40 ans après sa sortie, en novembre, dans une version «remixée» et «remastérisée» par Serge Fiori et Louis Valois.

Ce disque concept, qui raconte le voyage d’un homme à travers les sept niveaux de la conscience, avait été lancé le 16 novembre 1976. Le dernier album de la formation québécoise s’est vendu à 200 000 exemplaires, obtenant une certification triple platine.

La nouvelle version qui sera lancée en novembre, qui porte le titre L’Heptade XL, inclura les sept chansons originales, les pièces de transition, un livret contenant des photos et autres matériels inédits.

La version CD, qui avait été lancée le 29 novembre 1990, avait été enregistrée à partir des vinyles enregistrés en 1976. Les bandes originales ont été endommagées par une inondation dans les bureaux de CBS à Montréal.

Lancé en 1976, L’Heptade est considéré comme le disque phare de Serge Fiori et de ses complices d’Harmonium.
Photo d'archives
Lancé en 1976, L’Heptade est considéré comme le disque phare de Serge Fiori et de ses complices d’Harmonium.

Enregistré dans une maison

Le Journal a tenté de joindre Serge Fiori et Louis Valois, membres fondateurs d’Harmonium, pour en savoir plus sur cette version «remixée» et «remastérisée», mais les deux musiciens ont signifié qu’ils ne donneraient pas d’entrevues à ce sujet pour le moment. Ils le feront, toutefois, à un moment qui sera jugé opportun. Une page Facebook et un site lheptadexl.com sont en ligne depuis quelques jours.

L’Heptade, qui coïncide avec la fin d’Harmonium, a été composé et enregistré à Saint-Césaire, en Montérégie, dans une maison de campagne qui appartenait à Serge Fiori.

Neil Chotem a signé les arrangements orchestraux et musicaux et l’Orchestre symphonique de Montréal a participé aux passages classiques que l’on trouve sur L’Heptade. Le disque a été produit par Michel Lachance.

Version remixée pour L’Heptade
Photo courtoisie

Une Production coûteuse

Il s’agit du premier et seul disque issu de la collaboration entre Harmonium et la compagnie de disques CBS.

L’Heptade fut la production la plus coûteuse, à l’époque, avec des coûts totalisant 90 000 $.

Ce disque a ouvert la porte à une carrière internationale à Harmonium. La formation québécoise, qui a donné 110 spectacles lors d’une tournée qui s’est étirée sur deux ans, a fait la première partie de Supertramp à Paris, Bruxelles, Bruges, Lyon, Marseille et Genève. Le groupe a aussi donné des spectacles au Canada, avec six concerts au Massey Hall de Toronto, et aux États-Unis.

Au Québec, Harmonium a donné 10 spec­tacles consécutifs, à guichet fermé, au Théâtre Outremont, à Montréal, avant de se produire dans des arénas, dont le Colisée de Québec en 1977.

Un album en spectacle a été enregistré en juin 1977 à Vancouver et lancé en 1980 par la Société Radio Canada.

L’Heptade fait partie d’un palmarès des 100 meilleurs albums canadiens, établi par Bob Mesereau de la CBC et publié en 2007. On le retrouve en 23e position.