/entertainment/music
Navigation

Un chanteur montréalais fait le tour du monde

Un chanteur montréalais fait le tour du monde
Photo Courtoisie

Coup d'oeil sur cet article

Un musicien de Montréal reçoit une attention mondiale après avoir fait un duo avec le chanteur anglais Seal dans les rues de la ville.

L’artiste montréalais originaire de Bathurst voit depuis hier son histoire être reprise par des médias de partout à travers le globe. «Ça s’est même rendu sur le site du Daily Mail en Angleterre!», s’exclame Jason Deeh Pitre. Les médias américains commencent eux aussi à reprendre l’histoire, et l’artiste multidisciplinaire a déjà plusieurs entrevues prévues à son horaire.

Jason Deeh Pitre chantait depuis presque trois heures samedi devant la basilique Notre-Dame lorsqu’un homme est venu l’aborder. «Il me disait qu’il aimait ce que je faisais, il insistait beaucoup. Je l’ai regardé et j’ai réalisé qu’il s’agissait de Seal!», raconte-t-il, encore émerveillé par sa rencontre. Le chanteur soul anglais, connu notamment pour sa chanson Kiss From a Rose, a entrepris ensuite un duo avec Jason Deeh Pitre en interprétant la chanson Stand by Me de Ben E. King. «On a joué de la musique ensemble et ensuite il est resté encore un peu avant de me donner un gros câlin et de partir. Il était vraiment gentil», se souvient le chanteur.

Vidéo virale

Jason Deeh Pitre a mis en ligne la vidéo de sa performance sur sa page Facebook dimanche. «Je suis allé souper avec une amie et quand je suis revenu, ça avait explosé, c’était devenu viral», explique-t-il. Le chanteur n’avait aucunement l’intention de créer un phénomène sur le web. «Je voulais seulement partager ça avec mes amis, parce que j’étais trop heureux que ça me soit arrivé», dit-il.

Au-delà de l’attention médiatique, le musicien retire de cette expérience une rencontre authentique avec un autre artiste. «C’est un vrai. Il est capable d’apprécier les autres musiciens, de s’assoir et de les écouter», souligne-t-il. Jason Deeh Pitre note que cette rencontre l’a également conforté dans son talent artistique. «Le fait que Seal m’ait entendu, c’est comme si je m’étais entendu moi-même pour la première fois. Ça m’a donné confiance en mes capacités, je me sens beaucoup moins insécure», dit-il.

Visibilité

Bien que cette rencontre lui ait procuré une belle visibilité, Jason Deeh Pitre espère que c’est son groupe, The Scroll, qui en profitera, et pas seulement lui. D’ici là, il espère peut-être avoir la chance de recroiser celui qui est une de ses idoles de jeunesse. «S’il veut chanter avec moi une autre fois, ça me ferait plaisir! Sinon, je serai certainement à son prochain concert, à profiter de sa musique», dit-il, en souriant.