/news/health
Navigation

Des bactéries multirésistantes se propagent dans les hôpitaux du Québec

Coup d'oeil sur cet article

Les cas de bactéries multirésistantes aux antibiotiques se multiplient dans les hôpitaux de Montréal.

Les cas de bactéries multirésistantes aux antibiotiques se multiplient dans les hôpitaux de Montréal.

L'hôpital du Sacré-Coeur est aux prises avec une bactérie multirésistante et des mesures additionnelles de surveillance et d'hygiène ont été mises en place pour éviter la propagation dans huit unités. Huit personnes ont été dépistées et l’une d’elles a été testée positive.

«80 % des cas qui nous sont rapportés sont vraiment des cas de colonisation. Ce que ça veut dire, c'est que ce sont des personnes qui sont porteuses de cette hyperbactérie, je pourrais dire, mais qui ne sont pas malades pour autant. Par contre, ils sont capables, malheureusement, de transmettre cette bactérie résistante à d'autres personnes», a dit en entrevue à TVA Nouvelles la Dre Carole Morrissette, de la Direction de la Santé publique de Montréal.

Les bactéries multirésistantes se propagent depuis 2010 dans l'ensemble des hôpitaux du Québec, mais surtout à Montréal.

«Depuis 2012, à Montréal, on a eu 189 cas qui nous ont été rapportés», mentionne la Dre Morrissette.

Depuis trois mois, on enregistre de plus en plus de cas.

«On a recensé ou signalé dans le fond 28 cas depuis trois mois, par rapport à 10 cas l'an dernier, à la même période», souligne-t-elle.

L'important est de dépister les patients susceptibles d'être porteurs d'une bactérie multirésistante avant qu'ils infectent les malades les plus faibles.

«C'est une bactérie qui, normalement, colonise les intestins ou la flore intestinale d'une personne, mais qui développe une résistance. Cette résistance-là, elle se manifeste par le fait qu'il y a une enzyme qui modifie ou détruit, si on veut, l'efficacité de l'antibiotique», dit Carole Morrissette.

Transparence demandée

Ils sont nombreux à réclamer que les hôpitaux de Montréal et du Québec rendent publiques de façon obligatoire leurs données concernant ces fameuses bactéries multirésistantes.

La direction de la Santé publique détient la liste des hôpitaux les plus touchés, mais dit qu'elle ne peut pas nous la fournir. À l'hôpital Maisonneuve-Rosemont, la direction affirme que six cas ont été enregistrés depuis trois ans. Personne n'est infecté pour le moment.

AU CHUM, deux cas d'infection sont rapportés actuellement: un à l'hôpital Saint-Luc, l'autre à Notre-Dame. Au CUSUM, deux cas ont été signalés l'an dernier.

Jusqu'à maintenant, la Santé publique ne sait pas combien de personnes sont mortes ou ont conservé des séquelles.