/world/america
Navigation

Panama: saisie d’une tonne de cocaïne, 13 arrestations

Coup d'oeil sur cet article

La police panaméenne a saisi plus d’une tonne de cocaïne au cours de trois opérations menées en deux jours, qui ont permis l’arrestation de treize personnes, ont annoncé mercredi la police et le parquet.

La police panaméenne a saisi plus d’une tonne de cocaïne au cours de trois opérations menées en deux jours, qui ont permis l’arrestation de treize personnes, ont annoncé mercredi la police et le parquet.

«Une tonne de cocaïne a été saisie au cours de trois opérations» menées dans les localités de Chame, Arraiján et La Chorrera, dans différentes zones du pays, a annoncé le directeur de la police Omar Pinzón.

Selon le procureur Markel Mora, la quantité de drogue saisie au cours de ces opérations s’élève à 1,039 tonne.

À Arraiján, à 15 km de la capitale, 336 paquets de cocaïne ont été saisis et quatre personnes arrêtées.

À La Chorrera, près de Arraiján, la police a découvert 207 kg de cocaïne dans une camionnette abandonnée ainsi qu’un pistolet et des munitions.

Au cours d’une perquisition menée dans une maison à Gorgona, à une centaine de km de la capitale, ont été découverts 496 paquets de cocaïne d’un kilogramme chacun. Neuf personnes ont été arrêtées.

Ces opérations ont été menées grâce à un échange d’informations avec la police colombienne, a souligné M. Pinzón.

Le Panama est le premier pays de transit de la cocaïne en Amérique centrale en provenance de l’Amérique du Sud. Les États-Unis, premier consommateur mondial, sont la principale destination de cette drogue.

Cette année, au moins 28 tonnes de cocaïne ont été saisies par la police panaméenne.