/finance/news
Navigation

Plus du tiers des Québécois ne paient pas d’impôt

Coup d'oeil sur cet article

MONTRÉAL – Plus du tiers des contribuables québécois ne paient pas d’impôt au Québec, indique un rapport publié récemment par le ministère des Finances. Le document Statistiques fiscales des particuliers précise que 37,1 % des Québécois n’ont pas payé d’impôt en 2013, la plus récente année analysée par le ministère.

La proportion de contribuables qui ne paient pas d’impôt est demeurée stable par rapport à 2012, année où 37 % des Québécois n’avaient pas eu à débourser de l’impôt sur le revenu. Cependant, environ 28 000 nouveaux contribuables ont gonflé les rangs des Québécois non imposables, qui totalisaient 2,4 millions de personnes en 2013.

Entre 2011 et 2012, la proportion des personnes ne payant pas d’impôt avait grimpé de 1,7 % et le nombre de contribuables non imposables était passé de 2,33 à 2,37 millions de personnes.

Une facture moyenne de 4725 $

L’impôt à payer des particuliers atteignait 24,25 milliards $ en 2013 avant les crédits d’impôt remboursables. La facture fiscale nette a été acquittée par près de 63 % des contribuables (les contribuables imposables), soit 4,07 millions de Québécois.

Les contribuables imposables ont donc payé en moyenne 4725 $ d’impôt à l’État québécois. En déboursant 19,24 milliards $ au total, les contribuables ont payé 2,4 % plus d’impôt en 2013 que l’année précédente.

Le rapport du ministère des Finances donne aussi des détails sur les revenus des particuliers. Sur l’ensemble des 6,47 millions de contribuables, 36 % ont gagné moins de 20 000 $ en 2013, 14,2 % ont empoché entre 20 000 $ et 29 999 $ et 23 % de 30 000 $ à 49 999 $. Environ 21 % des contribuables avaient des revenus oscillant de 50 000 $ à 99 999 $ et seulement 5,6 % ont touché plus de 100 000 $.

Les Québécois qui gagnent plus de 100 000 $ par année paient près de 39 % de l’impôt même s’ils représentent seulement 5,6 % des contribuables. Ceux qui empochent de 50 000 $ à 99 999 $ assument 40,7 % de l’impôt total des particuliers, alors qu’ils représentent 21 % des contribuables.

Enfin, les contribuables gagnant moins de 50 000 $ annuellement assument près de 21 % de la note fiscale globale, bien qu’ils représentent 73 % des contribuables.