/lifestyle/sexromance
Navigation

Pourquoi regardons-nous de la porno?

Internet addiction in couple's life
Photo Fotolia

Coup d'oeil sur cet article

Le sujet de la pornographie provoque émois, questionnements, excitations, malaises. Chose certaine, rares sont ceux et celles qui restent indifférents à ce chapitre! La consommation de matériel pornographique peut conduire à la dépendance, aux conflits au sein du couple, aux remises en question, mais elle peut également entraîner d’autres réactions et se vivre pour diverses raisons. Voici une liste des principales raisons données par des hommes et des femmes pour justifier l’utilisation – occasionnelle ou régulière – de pornographie...

Ce jardin secret

C’est en utilisant l’ordinateur de son conjoint que Mélinda, 41 ans, a découvert les activités secrètes de celui-ci: «Une fenêtre était restée ouverte et je n’ai pas pu m’empêcher de regarder. Les images étaient à la fois choquantes et excitantes. Mais c’est en explorant son historique que j’ai constaté à quel point il y allait souvent. Je n’aurais jamais cru ça de lui. Il évite toujours de parler de ces sujets-là, se choque si on fait des blagues de sexe et est super prude dans la maison, je ne comprends rien. Les sites qu’il consulte sont assez hard et ne correspondent pas du tout au petit peu de vie sexuelle que nous avons. Honnêtement, je me sens trahie, le fait de savoir qu’il fait ça en cachette et que nous n’avons pas vraiment une vie sexuelle active, je ne peux que me dire qu’il y va parce qu’il n’est pas satisfait avec moi. C’est dur et ça me fâche vraiment. Dans ma tête, je sais qu’il n’est pas infidèle à cause de ça, mais dans mon cœur, c’est comme une trahison. Comme s’il aimait mieux vivre ses petites expériences en se masturbant devant des femmes à qui je n’arrive pas à la cheville côté look. Ce n’est pas après avoir donné naissance à trois enfants et puis les avoir allaités qu’on se développe un body d’enfer. Trahie, c’est comme ça que je me sens.»

Les raisons évoquées

Les hommes étant majoritairement les consommateurs de pornographie, ce sont leurs commentaires qui ont été recueillis principalement. Un sondage d’IFOP «Les goûts et les usages des Français en matière de pornographie, enquête sur la consommation de films X sur internet, 16 avril 2014», révèle que 24 % des 1002 personnes questionnées visionnent de la pornographie sur une base hebdomadaire et que 39 % en regardent au moins une fois par mois. La plupart d’entre eux jurent, lorsqu’ils sont interrogés par leur conjointe, ne jamais consommer de pornographie... ce qui rend certainement la chose plus excitante, car elle se fait essentiellement en cachette. Voici les principales raisons évoquées pour justifier leur consommation de pornographie:

Pour s’en mettre plein la vue : En regardant ces images, les hommes, pour qui le visuel est très important dans l’excitation sexuelle, ne cherchent pour la plupart qu’à s’en mettre plein la vue. Ce qui signifie que seule une portion de ceux-ci cherchent à explorer en réalité ce qu’ils visionnent. La majorité des consommateurs – hommes et femmes – regardent pour voir des choses qu’autrement ils ne verraient pas et savent ne pas pouvoir réaliser.

Par plaisir égoïste : Un grand nombre d’hommes expriment qu’aller voir de la porno satisfait le côté égoïste en eux. Pas besoin de penser à l’autre, de se soucier de prendre du temps – ils veulent jouir de façon simple et rapide sans contrainte altruiste. Les femmes, quant à elles, n’ont fait aucune mention de cela lors d’entrevues.

Pour se détendre : Ils avouent que ces moments bien à eux leur permettent de relâcher la tension, de libérer du stress et de s’accorder un temps pour décompresser. Les femmes disent que ces moments sont utiles pour stimuler leur désir et leur excitation sexuelle.

Pour fantasmer par procuration : Si les hommes et les femmes savent que ces scénarios n’appartiennent qu’à la fiction et sont très éloignés de leur réalité, ils disent savourer le plaisir de jouir par procuration – un peu comme s’ils ou elles se trouvaient, à ce moment précis, en pleine action.

Par habitude : Un certain nombre d’hommes avouent avoir développé l’habitude de la consommation en se tournant vers la pornographie lors de moments d’ennui. Ces raisons, quoique non scientifiques (mais toutefois cliniques), révèlent le sens que peut prendre, pour un grand nombre d’hommes à tout le moins, la consommation de pornographie.

La question est maintenant de tenter de connaître l’importance que la pornographie occupe dans la vie de ces consommateurs et l’impact que l’utilisation de matériel pornographique peut ou pourrait avoir sur la vie du couple. Car il est parfois nécessaire de s’inquiéter en ce qui concerne ces habitudes, puisqu’elles peuvent porter à conséquence: raréfaction des relations sexuelles, tendance à vivre dans un monde virtuel, désinvestissement des liens affectifs et amoureux... Bref, quelles que soient les raisons, il est nécessaire de se questionner sur une consommation régulière. Ce peut être – entre autres choses – un signal d’inconfort, d’insatisfaction ou de difficultés relationnelles. Et vous, quelle est votre position face à la pornographie?