/sports/soccer
Navigation

Pellè demande pardon aux Italiens

Graziano Pellè<br>
<i>Attaquant italien</i>
Photo AFP Graziano Pellè
Attaquant italien

Coup d'oeil sur cet article

Le buteur Graziano Pellè a demandé hier «pardon aux Italiens» pour avoir manqué son tir au but contre l'Allemagne, qui a éliminé son équipe en quart de finale de l'Euro 2016.

«Je demande pardon aux Italiens, je suis désolé que cela se soit fini comme ça», a-t-il dit à des journalistes italiens à l'aéroport de Montpellier, en France, avant de s'envoler pour rentrer au pays.

Il a évoqué son geste mimant une «Panenka» au gardien allemand avant de tirer, et de rater le cadre.

Les tireurs des deux équipes n’ont pas très bien paru dans cette séance de tirs au bureau qui a finalement été à l’avantage de l’Allemagne, mais de peu.

COMPLIMENTS

«Je ne voulais pas provoquer, je ne voulais pas faire le mariole, mais comme Manuel Neuer est très fort je voulais qu'il reste en place, il ne s'est même pas aperçu de mon geste», a raconté Pellè.

L'attaquant de Southampton a même assuré que Neuer l'a «complimenté en fin de match».

«Il m'a dit que j'étais un grand joueur», a raconté Pellè.

L'échec du buteur italien (deux buts à l'Euro) n'a pas entraîné l'élimination immédiate de l'Italie, mais il a manqué l'occasion de lui donner l'avantage dans la série de tirs au but.

ADRÉNALINE

L'autre attaquant, Simone Zaza, entré dans les dernières secondes pour tirer, a aussi raté le sien.

«Zaza et moi marquions toujours» les tirs au but à l'entraînement, «malheureusement ça s'est passé comme ça, il y a tellement d'adrénaline», a expliqué Pellè.