/sports/soccer
Navigation

«Une performance rassurante» pour Camara et Lefèvre

Hassoun Camara (en avant) et Wandrille Lefèvre ont encouragé la France face à l’Islande, dimanche, avec quelques amis.
Photo Agence QMI, Toma Iczkovits Hassoun Camara (en avant) et Wandrille Lefèvre ont encouragé la France face à l’Islande, dimanche, avec quelques amis.

Coup d'oeil sur cet article

L’Islande a vécu un véritable conte de fées depuis le début de l’Euro. La France s’est cependant assurée de mettre fin à son parcours de rêve en quart de finale, hier, offrant la meilleure prestation offensive du tournoi dans un gain de 5 à 2.

Les défenseurs de l’Impact Hassoun Camara et Wandrille Lefèvre suivent la compétition avec attention. Réunis entre amis afin de supporter leurs compatriotes, ils n’ont pas eu à attendre bien longtemps avant de célébrer, car Olivier Giroud et Paul Pogba ont ouvert le bal dans les 20 premières minutes de jeu.

Les deux joueurs se disent rassurés après cette performance des Français, qui feront maintenant face à la puissante machine allemande en demi-finale.

«C’était important puisqu’on avait eu de la difficulté dans les matchs précédents, notamment contre l’Irlande, où on s’était mis dans l’eau chaude dès le début, a analysé Lefèvre. À 4 à 0 à la mi-temps, c’est plus qu’un sentiment du devoir accompli.»

Une lourde commande

Bien que cette équipe de France ne mise sur aucune vedette de la trempe de Zinédine Zidane, Antoine Griezmann et Giroud forment un duo intéressant qui donne des maux de tête aux défensives adverses.

«Griezmann, c’est notre atout offensif le plus important. Contre l’Allemagne, on aura besoin d’un grand match de sa part», a souligné Lefèvre.

Les Dimitri Payet et Paul Pogba supportent également très bien les deux marqueurs, qui totalisent sept buts jusqu'ici. Camara croit que l’entraîneur Didier Deschamps est l’une des principales raisons de leur succès.

«On a souvent axé l’équipe de France sur les individualités. Aujourd’hui, on perçoit que Deschamps a voulu construire un groupe qui va au-delà des individus, a-t-il mentionné. Quand ce n’est pas Pogba, c’est [Blaise] Matuidi ou Payet. Tout le monde répond présent. J’adore suivre ce groupe, je suis vraiment content d’avoir une équipe comme ça.

«Deschamps a eu la force et l’intelligence de créer une osmose qui rejaillit et de là, les individus ressortent, comme Giroud, qui avait été critiqué.»

Les meilleurs?

Même si la France a été en mesure de démontrer l’étendue de son talent face aux Islandais, les Allemands, vainqueurs de la plus récente Coupe du monde, représentent un défi de toute autre envergure.

«Défensivement, l’équipe de France n’est pas rodée comme l’Allemagne, par exemple. Il va falloir être plus compact pour combler le manque d’expérience des quatre défenseurs, qui ont peu joué ensemble», a soutenu Lefèvre.

«L’Allemagne est pour moi l’équipe la plus homogène et la plus complète du tournoi, a avoué Camara. Ça va être un gros challenge, mais devant nos partisans, je crois que l’équipe peut faire quelque chose de grand.»