/entertainment/music
Navigation

Une nouvelle chanson signée Raymond Lévesque

Les jours d’amour interprétée par Marie-Josée Longchamps

C’est à l’actrice Marie-Josée Longchamps que l’auteur et poète Raymond Lévesque a confié sa nouvelle chanson: un véritable hymne à la paix.
Photo d’archives C’est à l’actrice Marie-Josée Longchamps que l’auteur et poète Raymond Lévesque a confié sa nouvelle chanson: un véritable hymne à la paix.

Coup d'oeil sur cet article

Bien qu’il souffre de surdité depuis quelque temps, Raymond Lévesque continue d’écrire. L’auteur du célèbre Quand les hommes vivront d’amour vient de pondre Les jours d’amour, une ballade qu’interprète l’actrice Marie-Josée Longchamps.

Lancée sur iTunes vendredi dernier, la pièce s’ouvre sur fond de guerre: bruits de mitraillettes, raids d’avions, sirènes de police, bombes, etc. Viennent ensuite les paroles, qui prônent la paix: «Soldat ennemi d’un autre pays / jette au loin ton fusil / et nous serons des amis / À bas les frontières / nous sommes tous des frères / Pourquoi tant de pays? / Un seul aurait bien suffi...»

Quant au refrain, entonné avec un chœur, il formule un souhait sans équivoque: «Ah que viennent / Les jours d’amour à tous les jours / Que de l’amour / Que de l’amour / À tous les jours et pour toujours.»

Jointe au téléphone, la comédienne Marie-Josée Longchamps, amie de longue date de Raymond Lévesque, croit que Les jours d’amour, une ballade composée avec Renée Dion et réalisée par Jean-Jacques Bourdeau, deviendra l’une des pièces phares du chansonnier, qui célébrera son 88e anniversaire au mois d’octobre.

«C’est une chanson qui va faire un chemin incroyable, confie-t-elle au Journal. Elle va être reprise par des chanteurs beaucoup plus connus.»

Une marque de confiance

Marie-Josée Longchamps avoue avoir hésité avant d’accepter d’interpréter Les jours d’amour, par crainte de s’attaquer à quelque chose de «trop gros» pour elle. «J’avais peur de regretter ma décision, dit-elle. Mais passer à côté d’une aussi belle marque de confiance de Raymond Lévesque, c’était impensable. Il voulait que je sois la première à interpréter la chanson. C’est un honneur pour moi.»

Selon l’interprète, Les jours d’amour montre combien Raymond Lévesque est «un grand humaniste». «Parce qu’il est coincé dans une résidence, en fauteuil roulant, il ne peut pas se manifester beaucoup, mais je suis heureuse d’être une courroie de transmission», indique l’interprète.

Une mission

Marie-Josée Longchamps, qui s’est fait connaître comme actrice dans Rue des pignons, se consacre depuis 2009 à faire vivre l’œuvre de Raymond Lévesque. Elle présente d’ailleurs un spectacle dans lequel elle reprend plusieurs pièces et monologues du poète, qu’elle connaît depuis l’âge de 13 ans.


Les jours d’amour est accessible sur iTunes.