/travel/destinations
Navigation

Un tour envoûtant de la Gaspésie

Coup d'oeil sur cet article

PERCÉ, Québec | La réputation du Tour de la Gaspésie en tant que route côtière envoûtante est connue bien au-delà du Québec. Des publications internationales prestigieuses, comme le National Geographic et Lonely Planet, ont d’ailleurs fait l’éloge de ses attraits et de sa beauté.

Les points de départ et d’arrivée de cette boucle de 844 km se trouvent à Sainte-Flavie 1 où vous pourrez faire une halte pour admirer les sculptures, parfois immergées dans le fleuve Saint-Laurent, de l’œuvre Le Grand Rassemblement, de Marcel­­ Gagnon.

Dans le village voisin de Grand-Métis 2, un arrêt s’impose aux superbes Jardins de Métis, fruit du travail acharné de sa créatrice, Elsie Reford. Parcourez cet univers enchanteur de quelque 3000 espèces de plantes indigènes et exotiques aux parfums, couleurs et textures ensorcelants.

Sensations fortes

Juste avant Matane 3,bien connue pour ses crevettes et sa réserve faunique, quittez la route 132 à Saint-Ulric en direction de Saint-Léandre pour le sentier de la chute de la Grotte des fées 4. Long de 2,3 km, il mène à une cascade coincée entre des falaises de 14 m.

Pour les fervents de plein air, le détour se fera par la route 299 à Sainte-Anne-des-Monts, pour le parc de la Gaspésie 5, réel paradis de la randonnée pédestre­­. Le mont Jacques-Cartier, deuxième plus haut sommet du Québec, permet l’observation de caribous des bois.

Toutefois, pour les véritables amateurs de sensations fortes, l’étape inévitable se fera à Mont-Saint-Pierre 6 pour un saut de deltaplane en tandem. La rampe de lancement, perchée à 430 m, offre des vues époustouflantes sur les montagnes environnantes et le fleuve.

Parc Forillon

Une pause au belvédère du promontoire à l’entrée du village de Grande-Vallée 7 est quasi obligatoire, vous y aurez un coup d’œil spectaculaire sur les alentours.

Avant l’entrée dans le parc Forillon, le Camping Griffon à L’Anse-au-Griffon 8 est une option intéressante pour la nuit. Le phare de Cap-des-Rosiers 9, le plus haut au Canada à 34 m, mérite aussi un arrêt.

Le parc Forillon 10 à proprement parler­­ regorge d’activités palpitantes, comme le sentier du mont Saint-Alban pour sa tour d’observation de 283 m et ses panoramas extraordinaires, la plage de Penouille pour une baignade et la maison Blanchette à L’Anse-Blanchette.

Percé

Percé attire les touristes depuis la nuit des temps. Même si le Rocher Percé 11 demeure sa grande vedette, ne négligez pas les autres attraits, dont le sentier des Belvédères pour se rendre au sommet du mont Sainte-Anne et les restos de fruits de mer, y compris la Maison du Pêcheur­­.

Autre incontournable, le parc de l’Île-Bonaventure, avec sa célèbre colonie de fous de Bassan 12 regroupant jusqu’à 120 000 individus.

Retour

Le retour se fait sur la côte de la Baie-des-Chaleurs avec, au passage, divers points d’intérêt, dont le musée de Mary Travers dite «La Bolduc» à Newport 13, les bâtiments d’époque du site historique du Banc-de-Pêche de Paspébiac 14 et les fossiles du parc Miguasha­­ 15.

À la fourche menant à Pointe-à-la-Croix 16, vous devrez prendre une décision, soit terminer la boucle en suivant la rivière Matapédia, soit traverser par le Nouveau-Brunswick pour rejoindre l’autoroute 20 ou passer plus au sud pour côtoyer­­ les montagnes du Maine et du Vermont.