/news/currentevents
Navigation

Ils foncent dans la police dans leur course au Pokémon

Ils foncent dans la police dans leur course au Pokémon
AFP

Coup d'oeil sur cet article

Après que des chasseurs de Pokémon GO aient embouti une autopatrouille, mardi soir à Québec, la SAAQ a tenu à mettre en garde les conducteurs contre le risque important d’accident en lien aveccette application mobile fort populaire.

Sur son compte Twitter, la Société d’Assurance automobile du Québec (SAAQ) a lancé ce message mercredi sur le phénomène Pokémon GO qui s’empare du Québec.

«Il n’y a pas un Pokémon qui mérite de mettre sa vie et celles des autres en dangers», peut-on lire sur le site.

Mardi soir, deux jeunes adultes ont embouti une autopatrouille de la police de Québec dans un stationnement de Neufchâtel, alors qu’ils tentaient d’attraper un Pokémon.

«Conduire est une opération complexe et il faut toujours porter attention à ce qui se trouve autour de soi», a expliqué le porte-parole de la SAAQ, Mario Vaillancourt, dans un entretien au Journal.

Le porte-parole précise que ce conseil vaut autant pour les automobilistes que pour les piétons.

«C’est un jeu virtuel et c’est bien correct d’y jouer dans un milieu sécuritaire, mais si vous utilisez un cellulaire au volant ou vous avez traversé la rue sans regarder, la vraie vie n’est pas virtuelle», conclut-il.

Depuis la semaine dernière, ce nouveau jeu de réalité virtuelle a pris la planète d’assaut et amené de nombreux joueurs à investir des lieux publics à la recherche de petites créatures.

Un appel au jugement

Du côté du Service de police de la Ville de Québec, on appelle au jugement des joueurs.

«Quand c’est inapproprié, comme dans un cas où l’on est en voiture, ce n’est pas le moment de jouer à une application sur son cellulaire, même si c’est avec un passager», a noté Marie-Ève Painchaud, porte-parole de la police de Québec.

Après l’incident de mardi, les policiers qui occupaient l’autopatrouille emboutie ont dû se rendre à l’hôpital. Deux constats d’infraction ont été remis au conducteur pour ses manœuvres répréhensibles.

Si un conducteur se fait prendre par les policiers avec un cellulaire à la main au volant d’une automobile, sans nécessairement y parler, le constat d’infraction s’élèvera à 127 $ et quatre points d’inaptitude seront perdus.

À la Sûreté du Québec, on ne dénombre aucun incident déplorable.

— Avec la collaboration de Pierre-Olivier Fortin

Une folie planétaire

Le cimetière d’Arlington, le musée de l’Holocauste à Washington, et le mémorial en l’honneur des victimes du 11 septembre 2001 à New-York ont émis des mises en garde sur les médias sociaux pour dénoncer le manque de décorum de s’adonner à cette activité sur leur terrain.

À O’Fallon aux États-Unis, des jeunes auraient utilisé le système de géolocalisation du jeu pour voler au moins un autre joueur.

Des restaurateurs tentent désormais d’attirer des clients grâce à Pokémon GO, dont le Pub Universitaire à Québec.

La police de Duvall, dans l’État de Washington a publié un message sur sa page Facebook demandant aux joueurs de cesser d’entrer dans leur quartier général pour attraper des pokémons.