/24m/outings
Navigation

9 choses étonnantes au sujet des Jardins Gamelin

Coup d'oeil sur cet article

La place Émilie-Gamelin jouxte la station de métro la plus achalandée de Montréal. L’ancien square Berri demeurait jusqu’à peu un lieu sinistre et criminogène. Les Jardins Gamelin, créés pour améliorer la situation, attirent un nouveau public sans pour autant chasser les habitués des lieux. Le Quartier des spectacles emploie d’anciens itinérants comme responsables. Il y a maintenant des points d’eau, de la verdure, des bancs confortables à l’ombre, des salles de bains accessibles à tous, des spectacles en tous genres, des activités du matin au soir, etc.

Signe que les occupants de la place acceptent les Jardins : il n’y a pas de vandalisme.

 

1) Samedi Salsa

Photo Annie Joubert
Photo Maxime Leduc

Les Samedis Salsa sont l’un des événements les plus populaires des Jardins Gamelin. Il y a parfois plus de 500 danseurs simultanément. De 19h à 23h. La place se «peuple» encore davantage pendant les soirées électroniques avec Piknik Électronik qui ont accueilli quelque 5000 fêtards en juin ; les prochaines dates sont le 28 juillet et le 25 août.

 

2) Dimanches familiaux

Photo Chloé Dessain

En tout temps des jeux de société sont disponibles ; vous n’avez qu’à en demander l’accès. Les dimanches, les activités varient d’une semaine à l’autre, mais plusieurs s’adressent à la famille et aux enfants. Ce dimanche 17 juillet de midi à 15h heures les enfants de 6 à 10 ans peuvent jouer à Ubicube pour s’initier à la ville grâce à 27 cubes aux six faces illustrées. (Photo : Chloé Dessain)

 

3) Gobelets consignés

Photo COURTOISE

Les Jardins Gamelin ont leurs propres gobelet. Le grand, c’est pour la bière. Le petit, pour le vin. La consigne est de 2$. Repartez avec le verre si vous voulez. L’entreprise Ecocup Québec les fournit, puis les stérilise. Les Piknik Électronik, la SAT et le festival Osheaga, notamment, ont adopté ces gobelets réutilisables.

 

4) Aquaponie

Photo COURTOISE

Allez jeter un coup d’œil au système aquaponique dans la serre des jardins Gamelin. Les plantes filtrent l’eau des poissons ; les poissons fertilisent les plantes par leurs déjections riches en azote... et ainsi de suite. Résultat final : des plantes pétantes de santés et généreusement fournies et de beaux poissons bien gras prêts pour le gril.

 

5) Agathe

Photo courtoisie

Voici Agathe Moreau, de l’organisme Sentier Urbain. Elle est presque toujours ici en train de veiller sur les bacs à plantes. Elle est chargée du volet agriculture urbaine des Jardins Gamelins. Elle anime les visites de l’espace jardin les mardis de 5h à 7h.

 

6) Gilles

Photo COURTOISIE

Ancien clochard, Gilles Côté est sobre depuis dix ans. Pendant ses cinq premières années de réhabilitation, il ne parvenait pas à trouver un emploi. Sur recommandation de la Maison du Père, le Quartier des spectacles l’a embauché, d’abord comme préposé à l’accueil. Gilles a fait ses preuves. Il est aujourd’hui le responsable du parc Émilie Gamelin. Il voit à ce que tous les participants, organismes et personnes, discutent et collaborent. Son expérience de la rue lui sert à traiter avec les itinérants du parc auxquels sa réhabilitation sert d’exemple.

 

7) Déjeuner succulent

Photo Léa Desloges-Lefebvre

De 7h30 à 23h, le casse-croûte des Jardins Gamelin, tenu par Dominic St-Laurent, un des proprios du restaurant Ballpark, sert des repas abordables. À essayer de bon matin : le sandwich déjeuner avec, au lieu de tranches de pain, des galettes de pommes de terre rissolées. Avouez que c’est alléchant. (Photo : Léa Desloges-Lefebvre)

 

8) Le sentier

Photo courtoisie

En empruntant ce mini-sentier, vous pouvez espérer trouver des fraises, des framboises, des amélanches, etc. Pensez aux autres ; n’en prenez pas trop.

 

9) Radio Gamelin

Photo Maxime Leduc

L’ambiance musicale des Jardins est signée par ICI Musique. Vous pouvez écouter la radio des Jardins Gamelin en ligne sur icimusique.ca. Vous la trouverez parmi les «webradios». Parfait pour l’été. (Photo : Maxime Leduc)