/24m/outings
Navigation

Meilleur que les films

Jérémie Larouche sur scène dans son spectacle La saga des étoiles.
photo COURTOISIE MYRIAM FRENETTE Jérémie Larouche sur scène dans son spectacle La saga des étoiles.

Coup d'oeil sur cet article

C’est un véritable tour de force qu’accomplit Jérémie Larouche avec La saga des étoiles. Plus besoin de se farcir les films, maintenant que ce spectacle existe.

Résumer les six premiers films de Star Wars en une heure peut sembler être une mission impossible. C’est compter sans la folie et l’immense talent de Jérémie Larouche, qui nous fait revivre cette saga cinématographique à l’aide de décors en carton, de marionnettes et de musique parfaitement chronométrée. Le spectacle ressemble aux jeux que l’on faisait, enfants, en faisant parler nos poupées. Jérémie Larouche s’y abandonne tout aussi joyeusement, avec une bonne dose d’ironie qui vise beaucoup plus juste que les stormtroopers.

Jouant avec nos références culturelles collectives, Jérémie Larouche n’hésite pas à qualifier la princesse Padme de «Mulan des pauvres», provoquant l’hilarité générale dans la salle. Il prend ensuite la décision d’éliminer le personnage de Jar Jar Binks dès le premier épisode, en assurant que cela ne changera pas du tout le cours de l’histoire. Il va sans dire que ce geste lui a valu une ovation enthousiaste du public.

Un travail colossal

Il faut souligner toute la préparation qu'a nécessitée le spectacle, où presque chaque planète a son propre décor qui s’ouvre et se ferme comme un grand livre, placé derrière Jérémie Larouche. Tous les personnages de Star Wars y sont représentés en marionnettes, qui ont quelquefois plusieurs costumes. On rencontre aussi des invités spéciaux, comme Jack du film Titanic, plusieurs personnages de film interprétés par Samuel L. Jackson et même... Denis Coderre. L’interprète livre le tout avec brio et efficacité, sans jamais perdre le fil de son histoire ou se mélanger dans ses accessoires.

Ce lundi et mardi, 19 h, Studio Hydro-Québec - Monument-National