/world/pacificasia
Navigation

Une vedette du web pakistanaise assassinée par son frère

Une vedette du web pakistanaise assassinée par son frère

Coup d'oeil sur cet article

Qandeel Baloch, une des figures les plus connues des réseaux sociaux au Pakistan, a été étranglée par son frère selon les policiers, rapporte CNN.

Le meurtre survenu vendredi dernier a mis brutalement fin à la vie d'une jeune femme qui divisait le pays depuis son ascension à la célébrité en ligne.

Une vedette du web pakistanaise assassinée par son frère
Facebook

Elle défiait les normes conservatrices du pays au péril de sa vie

Dans la majorité des pays du monde, la présence sur les réseaux sociaux de la jeune femme de 26 ans se serait ajoutée à la longue liste de jolies jeunes filles aux publications aguichantes et aux centaines de milliers d’abonnés.

Si on la compare souvent à Kim Kardashian, le contexte dans lequel elle évoluait faisait d’elle bien plus qu’une simple vedette du web.

Dans ce pays où il est généralement inacceptable pour une femme d’exposer sa sexualité et d’exprimer des opinions progressistes, elle était une véritable polémiste au courage sans borne. Quelques jours avant sa mort, elle aurait avoué vouloir quitter le pays puisqu’elle craignait pour sa vie.

Récemment, elle avait publié cette publication sur son compte Facebook.

« Au moins, les médias internationaux voient bien ce que je tente de faire. J’essaie de changer les mentalités orthodoxes des gens qui s’entêtent à rester dans leurs coquilles de fausses croyances et de vieilles traditions.

Merci à ceux qui m’encouragent et comprennent le message que je veux envoyer avec mes publications audacieuses. Il est temps de changer les choses parce que le monde change. Ouvrons nos esprits et vivons dans le présent. »

Dans une récente entrevue, elle exprimait son amertume envers l’emprise du patriarcat sur la société pakistanaise et se décrivait comme une fière représentante du « Girl Power ».

Une vedette du web pakistanaise assassinée par son frère
Facebook

 

Toutes les apparences d’un crime d’honneur

C’est son père qui a contacté les autorités afin de rapporter la mort de sa fille. Le meurtre par strangulation serait survenu durant une chicane avec son frère. Les parents de la fille ont été appréhendés samedi et le frère vient tout juste de l'être. Le tueur n'a exprimé aucun remords et a même eu le culot de déclarer : « Je n'ai pas honte. Bien sûr que je l'ai étranglée. »

Des sources près de la famille ont déclaré que depuis quelque temps, son frère insistait pour qu’elle mette fin à sa présence sur les réseaux sociaux et l’avait même déjà menacée.

Une vedette du web pakistanaise assassinée par son frère
AFP

 

Un pays en grand besoin de changements

Selon le rapport sur la disparité des sexes du World Economic Forum publié en 2015, le Pakistan présente un des plus grands écarts entre homme et femmes sur les 145 pays analysés. Seul le Yémen fait plus mauvaise figure.

Chaque année au Pakistan, on rapporte que des centaines de femmes sont assassinées dans ces soi-disant crimes d’honneur.

 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.