/world/usa
Navigation

Elle offre sa fille de 11 ans comme esclave sexuelle pour payer ses dettes d'héroïne

April Corcoran et son coaccusé Shandell Willingham.
Courtoisie police américaine April Corcoran et son coaccusé Shandell Willingham.

Coup d'oeil sur cet article

Un juge vient de condamner une résidente de l’Ohio à une peine minimale de 51 ans de prison pour avoir offert sa fille de 11 ans comme esclave sexuelle à son vendeur d’héroïne, afin de payer ses dettes de drogue.

La mère délinquante, April Corcoran, 30 ans, a reconnu sa culpabilité à 27 chefs d’accusation graves en juin dernier, dont complicité à un viol, trafic de personne et avoir mis le bien-être d’une personne en danger

Les faits remontent à mars 2015, alors que le vendeur de drogue, Shandell Willingham, a notamment filmé les agressions réalisées sur la victime. Willingham fait pour sa part face à 26 chefs d’accusations très graves. Sa cause reviendra devant le tribunal le 10 août prochain.

En entrevue avec le Daily News, la procureure de la poursuite Katherine Pridemore a expliqué qu’elle avait eu beaucoup de difficultés à expliquer les faits de la cause au tribunal, quand elle a dû les résumer au juge, le 9 juin dernier, en raison de la gravité des gestes commis.

«Nous savons tous que la drogue peut vous faire faire bien des choses, mais d’offrir son enfant, et vous êtes la mère, c’est inexplicable.»

Dans certaines villes de l’Ohio, l’héroïne cause des problèmes sociaux très lourds. Dans le comté d’Hamilton, qui comprend la ville de Cincinnati, près de 300 personnes sont mortes d’une surdose d’héroïne en 2015.