/lifestyle/techno
Navigation

Edward Snowden conçoit un appareil pour protéger les journalistes contre l’espionnage

Edward Snowden conçoit un appareil pour protéger les journalistes contre l’espionnage
AFP

Coup d'oeil sur cet article

Edward Snowden collabore avec le hacker d’appareils Bunnie Huang afin de créer un ajout aux téléphones intelligents qui peut surveiller les signaux errants. 

La surveillance est définitivement un sujet maîtrisé par Edward Snowden. Alors qu’il se préparait à dévoiler les secrets de la NSA en 2013, il a demandé aux journalistes de mettre leurs téléphones intelligents dans le réfrigérateur. Pourquoi? Pour bloquer des signaux errants d’allumer les caméras et micros des appareils à leur insu. Avec les bons outils et connaissances de piratage, il est possible d’accéder à votre appareil et contrôler certaines fonctions. 

Snowden s’est expliqué à Wired concernant le mode «avion» sur les téléphones: «Vous pouvez penser que les radios de votre téléphone sont fermées, et donnent votre position à personne, mais vous êtes quand même à risque.» 

Le but de Snowden et Huang est de fabriquer un ajout aux appareils qui peut vous alerter dès que vous êtes vulnérables. Cette technologie serait surtout ciblée aux journalistes qui sont dans des territoires étrangers hostiles, afin d’assurer qu’ils ne sont pas espionnés par des «hackers» professionnels. Un téléphone intelligent peut donner votre position, même s'il est éteint.

Edward Snowden conçoit un appareil pour protéger les journalistes contre l’espionnage
Andrew ‘bunnie’ Huang / Edward Snowden

Snowden et Huang proposent une solution où un iPhone 6 a été modifié avec ce qu’ils décrivent comme étant un «moteur d’introspection». Le tout ressemblerait à un simple étui pour téléphone. Des fils et antennes serviraient à lire tous les signaux envoyés par le téléphone et identifier ceux qui ne devraient pas être utilisés. La personne est ensuite alertée par un petit son pour signaler que le téléphone communique quelque chose qui n’est pas voulu. Huang explique à Wired qu’il veut offrir une garantie que les radios de votre appareil sont fermées quand elles sont supposées l’être. 

Le produit est loin d’être prêt: il n’existe même pas encore un prototype. Huang était à MIT cette semaine pour présenter le design et parler du projet; mais le produit physique est loin d’exister pour l’instant. 

Malgré tous les détails techniques, le concept est simple: un téléphone modifié pour protéger les journalistes en terrain hostile contre des attaques qui peuvent révéler où ils se trouvent. Ce n’est pas contre la surveillance de la NSA, mais bien plutôt une protection des gouvernements étrangers qui pourraient espionner.

Les documents pour le projet se trouvent ici.