/lifestyle/hangout
Navigation

Les coups de coeur de... PL Cloutier

Les coups de coeur de... PL Cloutier
Photo d'archives, Benoit Pelosse

Coup d'oeil sur cet article

Le nom PL Cloutier vous dit-il quelque chose? Il est l’idole des jeunes et il est aussi une véritable superstar du web au Québec. Sa chaîne YouTube engendre plus de 15 millions de vues et ses fans pourront le rencontrer, dès la semaine prochaine, à l’événement Juste pour ados dans le cadre de Juste pour rire. Tout comme dans ses vidéos, le vlogueur nous dévoile ses humeurs et ses coups de cœur de la ville.

Le restaurant ­favori?

 Grinder
Photo d'archives
Grinder

Ahhhhhh c’est difficile! C’est peut-être poche comme réponse, mais je suis un grand fan de la chaîne Saint-Hubert. Sur ma chaîne YouTube, j’ai avoué que je suis un fanatique de Saint-Hubert! J’aime surtout la promotion du festin Fête après Fêtes avec la fameuse tarte au sucre. Pour un resto un peu plus branché, j’aime aussi le Grinder sur la rue Notre-Dame, car l’ambiance est top. La terrasse est incorporée au décor et c’est magnifique.

Un endroit où ­prendre un café?

Le Café La Brume Dans Mes Lunettes
Photo d'archives
Le Café La Brume Dans Mes Lunettes

Mon ami vient d’ouvrir un super café. Ça s’appelle le Café La Brume Dans Mes Lunettes. C’est situé sur Saint-Zotique. C’est un concept à l’anglaise où l’on peut prendre, à l’heure du thé, du thé, des sandwichs au concombre et des scones. C’est vraiment chouette comme endroit.

L’endroit où ­prendre un verre?

 Midway
Photo d'archives
Midway

Je dirais le Midway, proche du Club Soda sur le boulevard Saint-Laurent. Il y a une grosse gang de youtubers qui s’y retrouve juste pour prendre un verre. Ce n’est pas un endroit pour danser, mais c’est parfait pour jaser!

Une adresse secrète à découvrir?

Je dirais le Parc des Rapides de ­Lasalle. On est en plein cœur de la ­nature, mais à Montréal. Tu peux y observer des oiseaux, y pêcher, y pique-niquer ou même te tremper les pieds dans l’eau, pour les plus courageux. On a l’impression d’être au milieu du fleuve. Je crois que ce fut anciennement un barrage ­électrique qu’on a converti en parc.

L’activité préférée?

Penny board
Photo Fotolia
Penny board

Je suis en train d’apprendre le penny board qui est ma folie de l’été. J’ai même fait une vidéo qui filme ce nouvel apprentissage de ma vie à l’Esplanade du Stade olympique. C’est une planche à roulettes, mais en petit format. Je l’ai acheté en ­Californie, car c’est dans le cadre de la conférence VidCon que j’ai ­découvert ce merveilleux objet.

L’événement culturel le plus couru à Montréal?

Juste pour ados
Photo Facebook
Juste pour ados

Je dois dire Juste pour ados. C’est un événement organisé par Juste pour rire dans le Quartier des spectacles. C’est gratuit pour le public. C’est un événement qui réunit des personnalités jeunesse et ceux-ci prennent le temps de rencontrer les jeunes. Il y a une portion spectacle et une autre portion tapis rouge. J’y serai pour prendre des photos et signer des ­autographes.

Si j’étais maire de ­Montréal je...

Je ne commencerais pas un chantier avant d’en finir un autre! Un chantier à la fois s’il vous plaît! Je ferais un moratoire sur les cônes orange. Autre chose importante, si j’étais maire de Montréal, j’accélérerais l’accès au réseau sans fil dans le métro. Je crois qu’il y a juste huit stations dans lesquelles on peut regarder nos courriels. Ça me faciliterait la vie!

Le plus beau souvenir de la métropole?

Je suis arrivé à Montréal, il y a douze ans et je me rappelle qu’il n’y avait pas de construction! Je suis parti en appartement lorsque j’étais au cégep et j’habitais dans le quartier Saint-Henri. J’ai adoré ce quartier. Un jour, je ferai assez de sous et je retournerai vivre à Saint-Henri.

Qu’est-ce que Montréal ­possède que les autres villes n’ont pas?

Je trouve qu’il y a un véritable centre-ville. Tout se fait à pied. Si je compare à Los Angeles, où il n’y a pas de véritable centre-ville, ou encore à Paris, où c’est très étendu avec plusieurs quartiers, Montréal possède ces fameux gratte-ciel qui définissent le centre-ville. Même à Toronto, ils en ont un, mais les gens n’en profitent pas autant qu’à Montréal. Nous, on a tout, des restaurants qui ferment tard et des festivals qui animent le cœur de la ville.

Un mot pour décrire ­Montréal?

En rénovation! Elle est dans une phase de ­reconstruction. On a hâte que tout soit fini!