/lifestyle/food
Navigation

Six délicieuses brasseries au sud de Québec

Coup d'oeil sur cet article

La Rive-Sud de la ville de Québec a tardé à emboîter le pas en ce qui a trait à une offre de bière locale de qualité. Depuis quelques années, quelques brasseurs ont toutefois changé le paysage brassicole des régions limitrophes à la capitale nationale.

Le Corsaire

Photo courtoisie

La microbrasserie Le Corsaire a été la première à faire traverser les citoyens de la ville de Québec, s’installant commodément il y a de cela moins de 10 ans à quelques pas de la traverse de Lévis. Ses bières d’inspiration anglaise, sa brûlerie sur place et sa sélection de whisky rares ont rapidement conquis les Lévisiens. Ces brasseurs vendent aujourd’hui leurs meilleurs produits en canette un peu partout grâce à cette plus grande brasserie près de l’extrémité est de Lévis. On peut d’ailleurs visiter cette brasserie, s’y abreuver au salon de dégustation et repartir avec des bières maison mises en canette sur place.

La Boîte à Malt

Photo courtoisie

Dans la foulée du succès du Corsaire, d’autres brouepubs ont vu le jour du même côté du fleuve. Notamment, La Boîte à Malt, installée non loin du Parc des Chutes de la Chaudière. Les bières de cet estaminet moderne proviennent plutôt des traditions belges et américaines, le brasseur étant particulièrement friand des cultivars de houblon très parfumés et amers. Des saveurs qui justement donnent à l’endroit une personnalité qui lui est propre et qui donne le goût de revenir dès le prochain passage près des chutes.

Le Verger de Tilly

À Saint-Antoine-de-Tilly, un peu plus à l’ouest, un nouveau joueur s’est déclaré l’an dernier: le Verger de Tilly. Ses nombreux fruits sont mis en évidence dans les bières de leur microbrasserie du nom de La Confrérie, la pomme étant particulièrement harmonieuse avec certains caractères de fermentation de la brasserie. On peut déguster le tout sur la terrasse à quelques pas des arbres fruitiers; la relaxation y est inévitable.

La Société

Photo courtoisie

Un peu plus au sud, à St-Georges-de-Beauce, La Société garde le fort en tant que brouepub classique dans une formule bistro et bar où l’on peut autant manger le midi que sortir tard le soir. Côté bière, les styles traditionnels sont bien exécutés, agréables à boire à grandes lampées, et constituent une parfaite introduction au monde de la bière de qualité à des gens qui seraient peut-être un peu frileux à l’idée. Une pinte, une pizza maison et on comprend rapidement que le bonheur réside souvent dans la simplicité bien exécutée.

La Contrée

Tout près du Massif du Sud, dans le hameau de Notre-Dame-Auxiliatrice-de-Buckland, se trouve aussi le coquet bistro La Contrée. En plus de pouvoir se restaurer dans des lieux au superbe design rustique (même la salle des toilettes mérite plusieurs coups d’œil), c’est ici que l’on peut déguster les créations de la Microbrasserie de Bellechasse. On peut y découvrir plusieurs styles de bière peu communs au Québec – Rauchbier, Braggot, Dunkel, etc. – mais aussi des classiques belges comme la Double. La cuisine maison vaut également le repas; voilà une microbrasserie qui ne suit aucune formule, préférant tracer son propre chemin. Et qui nous donne le goût de les suivre!

David Lévesque Gendron et Martin Thibault sont les auteurs de Les saveurs gastronomiques de la bière (Druide, 2013).

Nos adresses préférées où prendre un verre 

1. Frampton Brasse, 430, 5e rang, à Frampton

2. Pub La Contrée, 2020, rue de l’Église,  à Notre-Dame-Auxiliatrice-de-Buckland

3. La Société,11640, 1re avenue,  à Saint-Georges dE Beauce

4. Le Corsaire, 8780, boul. Guillaume-Couture, ÀLévis 5955, boul. St-Laurent, suite 101, à Lévis

5. La Boîte à Malt, 1810, route des Rivières, local 402, à Lévis

Photo courtoisie

6. La Confrérie, 4385, Terrasse des Chênes,  à Saint-Antoine-de-Tilly

Frampton Brasse, une brasserie beauceronne bucolique

Photo courtoisie

Des chevaux se promènent librement autour de la terrasse de Frampton Brasse, à Frampton, au cœur de la Beauce, loin des routes principales.

Photo courtoisie

Rares sont les endroits aussi bucoliques où l’on peut déguster une gamme de bière de qualité, que ce soit au Québec ou ailleurs en Amérique du Nord.

Les neuf bières du brasseur Gilbert Poulin, formé en Allemagne, y sont habituellement disponibles en fût.

Photo courtoisie

Avec vue sur la cime des arbres tout autour, difficile de ne pas être séduit par la gamme qu’il a créée, de la délicate Pilsener aux rutilantes Imperial IPA, Nuit d’Automne et Stout Imperial Russe.

Tout cela, à quelques pas de la chic auberge de la famille, là où on peut louer une de deux chambres dans une grande maison bien décorée.

L’envie de laisser la voiture sur place étant déjà forte après avoir jaugé la qualité des bières offertes, ces grandes chambres formule bed and breakfast deviennent rapidement attrayantes. Si la terrasse de la brasserie ferme trop tôt à notre goût, on peut s’acheter quelques bouteilles au pub pour la ­soirée et on termine la journée sur le terrain de l’auberge conquis par le calme de la campagne beauceronne en dégustant son coup de cœur du ­moment. Tout cela à une heure au sud de Québec. Une petite perle merveilleusement cachée, cette Frampton Brasse.

Quelques bonnes bières chez frampton brasse

Sieur de Léry
Photo courtoisie

Le nez: Céréales croquantes et houblons herbacés

En bouche: Douillette et juste assez amère

Pourquoi c’est bon: La justesse et la clarté avec lesquelles s’expriment autant les malts allemands que les houblons nobles évoquent une Pilsener de très bon calibre et ce, même si elle était offerte en contrée germanique.

Stout Impérial Russe

Photo courtoisie

Le nez: Fruits confiturés et chocolat

En bouche: Riche et chaleureuse

Pourquoi c’est bon: Son corps n’est pas exagérément sucré pour une Imperial Stout et son profil de saveurs se veut élégant et cohésif. La version mûrie en barriques de chêne mouillées de bourbon est un superbe dessert également. À se procurer si on est assez chanceux de la croiser!

Hopfenweisse

Photo courtoisie

Le nez: Fleurs et fruits tropicaux

En bouche: Résineuse, fruitée et amère

Pourquoi c’est bon: Le parfum et le profil de saveurs est clair, propulsant autant les notes du houblon Nelson Sauvin que celles de la levure à Weissbier. Le tout opère dans un corps jamais lourd et étonnamment facile à boire pour une bière titrant 8 % d’alcool.