/sports/tennis
Navigation

Madison Keys se propulse en finale

Coup d'oeil sur cet article

La puissante Madison Keys a mis fin à la belle histoire de la qualifiée Kristina Kucova à la Coupe Rogers, écrivant du même coup un nouveau chapitre à la sienne.

À seulement 21 ans, voici l’Américaine dans sa deuxième finale d’un tournoi de catégorie Premier 5. À Rome, elle avait perdu contre la nº 1 mondiale Serena Willams. Sur le coup de 13 h, aujourd’hui, c’est cette fois à la cinquième favorite Simon Halep qu’elle fera face.

Hier en début de soirée, Keys a dominé la pauvre Kucova qui n’avait plus rien à donner après sa longue semaine. La 10e favorite s’est imposée 6-2 et 6-1 dans cette rencontre qui n’a même pas duré une heure.

Bien plus en jambes et plus agressive, Keys a été impeccable. Elle a cogné neuf as dans ce match et gagné rien de moins que 88 % des points disputés sur son premier service.

Que mange-t-elle pour servir de si belle façon? «Des Oreo et de la crème glacée», a rigolé Keys sur le court après sa victoire.
reprise de wimbledon

Il lui faudra peut-être un bon dessert afin d’être prête pour sa confrontation avec Halep. L’énergique Roumaine est elle aussi en grande forme depuis quelques semaines. Elle n’a d’ailleurs plus perdu depuis les quarts de finale à Wimbledon, début juillet, remportant au passage le trophée de son tournoi local, à Bucarest.

Parlant de Wimbledon, les deux finalistes s’y étaient affrontées au quatrième tour cette année. Aux prises avec des crampes, Keys avait perdu en trois manches serrées.

«C’est une très bonne joueuse. Elle remet beaucoup de balles en jeu, ce qui est sans doute sa plus grande force», a analysé Keys, qui est conseillée depuis mai par Thomas Hogstedt, l’ancien entraîneur d’Eugenie Bouchard.

Pas de relâchement

Avant de battre la surprenante Kucova, Keys avait évincé deux favorites, sa compatriote Venus Williams et la Russe Anastasia Pavlyuchenkova.

Dans chacune de ces rencontres, la 12e mondiale a enlevé la première manche avant de connaître une baisse de régime à la deuxième.

Tirant de l’arrière 2-1 dans les confrontations face à Halep, Keys sait bien qu’elle devra éviter ce scénario aujourd’hui si elle souhaite mettre la main sur le titre.

«Je suis contente, car je n’ai pas connu de relâchement aujourd’hui [hier], a-t-elle dit. Maintenant, je devrai éviter de me frustrer sur le terrain, car je sais qu’elle va ramener beaucoup de balles en jeu.»

♦ Dans la seconde finale de la journée, celle de double, la paire russe composée d’Ekaterina Makarova et d’Elena Vesnina affrontera un duo roumain composé de Monica Niculescu... et de Simona Halep. Cette dernière aura droit à un moment de repos avant de fouler le terrain pour la deuxième fois de la journée. 

♦ La championne d’aujourd’hui empochera la somme de 497 700 $. Quant à la perdante, elle aura de quoi se consoler puisqu’elle touchera une bourse de 241 840 $.