/entertainment/stage
Navigation

Une comédie percutante

La pièce Femme cherche homme désespérément demeure un incontournable du théâtre d’été

Roger Léger et Josée Deschênes dans <i>Femme cherche homme désespérément</i>.
Photo Courtoisie Théâtre des cascades Roger Léger et Josée Deschênes dans Femme cherche homme désespérément.

Coup d'oeil sur cet article

La célèbre pièce qui voyage d’un théâtre d’été à l’autre demeure, cette année encore, un incontournable de cette saison estivale. Quelle que soit la façon dont il est mis en scène, l’excellent texte de Carole Tremblay, actualisé par Michel Poirier, demeure une comédie de situation qui frappe fort et dont les personnages restent gravés dans notre mémoire, même quelques jours après la représentation.

Après le Théâtre Beaumont Saint-Michel­­, dans la région de Québec, et plus récemment le Théâtre Sainte-Adèle, dans les Laurentides, c’est au tour du Théâtre des Cascades de faire rire aux larmes ses spectateurs en présentant la fameuse pièce qui séduit partout sur son passage.

Dans une mise en scène d’Olivier Aubin­­, la nouvelle distribution composée de Josée Deschênes, Marie Michaud, Roger Léger et Martin Laroche offre une performance hilarante, qui ne laisse personne indifférent.

Josée Deschênes, dans le rôle de Mireille­­, qui porte la pièce à bout de bras, a relevé le défi avec brio. C’est elle qui joue les entremetteuses, en organisant une série de rendez-vous, de style speed dating, bien décidée à trouver l’âme sœur à Liliane (Marie Michaud), sa meilleure amie célibataire. Liliane, qui ne croit pas vraiment qu’elle peut trouver l’amour de sa vie par l’entremise de sites internet, finira par embarquer dans la valse des rencontres, malgré sa mauvaise foi.

Sans temps mort

Plusieurs éléments font la beauté de cette pièce, mais c’est principalement le jeu époustouflant des acteurs, qui nous mènent de surprise en surprise, tel un feu roulant transportant les spectateurs dans une ambiance des plus rocambolesques. De surcroît, le vaudeville est actuel­­, si bien que les spectateurs devraient reconnaître quelqu’un, à travers les nombreux personnages qui se retrouvent­­ dans des situations des plus cocasses.

Les deux acteurs masculins, Roger Léger­­ et Martin Laroche, quant à eux, personnifient plusieurs hommes, que l’on nomme des candidats et qui viendront à la rencontre de Mireille et Liliane­­, cette dernière se cachant derrière une porte, pendant que l’autre fait un premier tri. Évidemment, on a mis en scène les pires spécimens qui aspirent à l’amour et la vie de couple. Et on se doute bien que les profils affichés sur le web ne correspondent à peu près en rien à la réalité. Les changements de costumes des candidats et les nombreuses surprises en font une pièce gagnante.

Très certainement, un plaisir coupable estival.

► Femme cherche homme désespérément, à l’affiche jusqu’au 27 août au Théâtre des Cascades (Pointe-des-Cascades)