/lifestyle/sexromance
Navigation

Les prémices de l’amour

Kiss beautiful romantic couple in a park in spring
Photo Fotolia

Coup d'oeil sur cet article

Le cœur qui bat, le sourire qui ne s’efface pas, l’envie de contacter l’autre toutes les quinze minutes... La naissance des sentiments amoureux provoque de nombreuses pensées agréables et des sensations difficilement explicables. Toutefois, il importe de considérer plusieurs éléments avant de se lancer tête première dans une nouvelle relation, au risque de perdre de vue l’essentiel: votre bien-être et votre authenticité.

Les «symptômes» amoureux, typiques des prémices d’une relation sont facilement identifiables: les papillons dans le ventre, les envies d’être avec l’autre souvent, sinon tout le temps, le désir sexuel exacerbé, les rêveries éveillées, les maladresses, bref tant de signes qui vous ont mis la puce à l’oreille: c’est peut-être le bon! Vous avez envie que ça fonctionne, que la naissance de ces sentiments soit l’annonce d’une vie de couple harmonieuse et stimulante­­.

Nadia témoigne: «Je suis tombée amoureuse de Jean-Charles alors que nos relations de travail débutaient. Il était si doux avec moi, si attentionné. J’étais nouvelle­­ dans la compagnie et je sentais bien qu’il était aux petits soins avec moi. Cela m’a touchée. Je ne peux pas dire qu’il était vraiment sexy à l’époque, un peu timide et surtout, mal habillé! Je sais, ça a l’air superficiel, mais pour moi, c’est important. Je viens d’un milieu aisé et les tenues­­ vestimentaires étaient souvent le symbole d’une certaine­­ réussite sociale. Je ne partage pas ces idées et c’est un peu ce qui m’a attiré chez J-C. Je le voyais bien différent de tous ceux que j’avais côtoyés. J’ai aimé sa gentillesse, ses attentions et aussi son écoute. Je me surprenais à penser à lui souvent, à le voir au coin des portes, à souhaiter­­ qu’il m’appelle ou m’invite­­ à dîner! Bref, je m’attachais à lui, sans vraiment savoir si ces sentiments étaient réciproques. Je me sentais très embêtée, car je trouvais qu’il ne bougeait pas vite! Il avait pourtant toutes les cartes en main, je lui ai fait savoir assez clairement que j’étais intéressée! Mais... rien. J’ai été tenté de faire des ultimatums, de le placer au pied du mur en lui disant par exemple que Renaud­­ – un autre gars du bureau – semblait s’intéresser à moi. Mais j’ai abandonné tout cela et choisi de lui faire confiance. Ma patience a été récompensée, il a finalement­­ franchi le pas. Une sortie inoubliable, des moments magiques et extraordinaires qui sont venus souder nos désirs. C’est fragile un début d’amour, il faut y aller doucement!»

Effectivement, la naissance de sentiments n’est pas une chose qui doit être prise à la légère. Rien ne sert de dramatiser non plus! Les sensations éprouvées au contact de l’autre, et même en son absence, conduisent à de nombreuses réactions «psycho-chimiques» qui vont du désir à l’attachement. Parfois, les corps et les cœurs vibrent au même diapason, mais il arrive également qu’un décalage­­ provoque des malaises, voire un éloignement.

Ce qu’il ne faut pas oublier

Au tout début d’une relation, il peut être facile de s’oublier et de ne penser qu’au plaisir éprouvé en présence de l’autre. Ses besoins­­ peuvent rapidement sembler être plus importants, donc les priorités changent, ce qui n’est pas nécessairement la chose à faire, du moins pas à long terme.

Afin de s’assurer qu’une relation prenne non seulement un élan enviable, mais qu’elle s’installe dans le temps et dans la durée, il est essentiel que les DEUX membres qui composent le couple en devenir :

  • soient authentiques;
  • osent exprimer sincèrement leurs attentes, leurs limites;
  • sachent s’écouter l’un l’autre;
  • soient indulgents dans leurs différences­­;
  • soient patients et aient recours aux compromis;
  • fassent attention à ne pas sauter trop rapidement aux conclusions: ils valident si une situation n’est pas claire avant de conclure (souvent au pire);
  • négocient un équilibre entre intimité­­ et distance;
  • fassent en sorte que la sexualité ne soit pas le seul point de rapprochement,­­ mais qu’elle ne soit pas non plus une question à éviter éternellement;
  • ne se disent pas «je t’aime» dès les premiers rendez-vous!

Les débuts de relations amoureuses, afin qu’ils s’élaborent et aient un dénouement prospère, ont besoin d’être à la fois pris au sérieux et empreints de légèreté et d’abandon.

Sachez qu’il n’existe pas de «recette» gagnante et qu’il en tient à chacun de définir ses priorités ainsi que ses désirs en matière de relation amoureuse, et ensuite de voir à les partager avec quelqu’un qui a envie d’imaginer la vie à deux sensiblement de la même façon!