/news/currentevents
Navigation

Évincés de leur coop, ils veulent poursuivre le proprio

Évincés de leur coop, ils veulent poursuivre le proprio
Photo Annabelle Blais

Coup d'oeil sur cet article

Des résidents d’une coop du Plateau évincés le 31 juillet, menacent de poursuivre le propriétaire de l’immeuble et demandent 24 000 $.

Pierre Yves Beaudoin, le propriétaire des logements­­ de la «Coop sur Généreux» qui ont déjà appartenu à Gilles Latulippe­­, a reçu une mise en demeure aujourd'hui.

«La mise en demeure est au nom d'une résidente de la Coop, Sabrina Gaquière, la porte-parole­­ du groupe composé huit personnes à l’origine de la démarche.»

Ils exigent de réintégrer l’appartement d’ici 24 heures, en plus de 24 000 $ en dommages et intérêts, soit 3000 $ par personne.

La mise en demeure allègue que les résidents ont été évincés de façon illégale sans aucun préavis­­ ni délai.

Campagne de financement

Le propriétaire était intervenu avec des gardiens de sécurité privés dimanche 31 juillet.

En quelques minutes, les résidents s’étaient retrouvés à la rue sans leurs effets personnels, selon ce que nous a rapporté le groupe. Certains avaient pu récupérer une partie de leurs biens, quelques jours plus tard.

«Nos clients ont subi un sévère traumatisme en plus d’une grande humiliation», peut-on lire dans la mise en demeure.

Le groupe est représenté par la Clinique juridique Juripop qui a d’ailleurs lancé une campagne de financement pour les aider à payer leurs frais juridiques et l’entreposage de leurs biens.

La semaine dernière, le propriétaire avait affirmé­­ au Journal que l’endroit était mal entretenu et qu’il attendait des avis d’insalubrité de la Ville. Or, depuis, l’arrondissement du Plateau-Mont-Royal nous a confirmé qu’il n’a reçu aucune plainte ni demande d’inspection pour insalubrité ou concernant la sécurité.

 

Sur le même sujet