/news/currentevents
Navigation

Le Fonds pour aider Normandeau continuera ses activités

Nathalie Normandeau
Photo d'archives Didier Debusschère Nathalie Normandeau

Coup d'oeil sur cet article

NEW RICHMOND | Malgré le retour au travail annoncé de Nathalie Normandeau, ses supporteurs gaspésiens maintiennent les activités du Fonds de défense qui est destiné à couvrir ses frais judiciaires.

Les administrateurs du Fonds ont tenu à préciser qu’ils sont très heureux du retour de Mme Normandeau derrière un micro, mais que le fait qu’elle ait ou non un travail ne change rien à leur désir de l’aider à payer ses frais judiciaires pour lui assurer une défense pleine et entière.

«Le Fonds n’a pas été créé parce qu’elle n’avait pas d’emploi, mais pour l’aider dans sa défense» a affirmé Fabrice Bourque, président du Fonds, dans un communiqué publié ce matin et dans lequel il est précisé qu’un anonymat total aux donateurs sera assuré.

Refusant d’accorder une entrevue ce matin, les administrateurs n’ont pas voulu non plus préciser le total des sommes amassées jusqu’à maintenant.

En juillet, la création de ce fonds avait suscité de vives protestations en Gaspésie. Des élus, même des militants libéraux notoires, avaient manifesté publiquement leur malaise. Un organisme qui vient en aide aux personnes handicapées en Haute-Gaspésie, l'Association La Croisée, avait aussi dénoncé vertement l’initiative. Le directeur de l’organisme, Steve Ouimet, l’avait qualifié publiquement d’inacceptable, d’autant plus que nombre d’organismes gaspésiens, qui dépendent en partie des donations publiques, ont déjà du mal à joindre les deux bouts.